- PUBLICITÉ -
Les sœurs Piley s’embarquent dans l’aventure

Les sœurs coccinelles Josée et Danielle sont au début de leurs préparatifs qui vont les amener à affronter le désert du Maroc en 2013.

Les sœurs Piley s’embarquent dans l’aventure

Trophée Roses des Sables

Deux sœurs, Josée et Danielle Piley, ont décidé de s’unir pour relever le défi du Trophée Roses des sables qui aura lieu au Maroc du 10 au 20 octobre 2013. Une aventure qui a débuté avec l’année 2012 et qui les conduira pendant dix jours à parcourir le désert avec une carte et une boussole.

Josée, de Saint-Eustache, et sa sœur Danielle sont au début de leur périple. Le duo est à chercher des commanditaires et organiser nombre d’événements afin d’amasser les quelque 22 000 $ requis pour pouvoir partir. Leur objectif? «Être sur la ligne de départ en 2013 et être sur la ligne d’arriver, donc finir le rallye», d’indiquer, en entrevue, Josée Piley.

Le tout a débuté lorsqu’une amie de Josée lui a parlé de sa propre aventure, celle de prendre part à la 12e édition du Trophée Roses des Sables à l’automne 2012. «Ça m’appelait vraiment moi aussi, je voulais faire l’aventure», raconte-t-elle.

Elle était interpellée autant pour le défi du rallye que pour le côté humanitaire de la compétition. En effet, les équipages doivent fournir 50 kilos de matériel scolaire, d’éducation et produits d’hygiène, à l’organisme Enfants du désert qui les redistribuera aux communautés.

Par la suite, Josée a pris le téléphone pour appeler sa sœur Danielle. Surprise, cette dernière lui a demandé du temps de réflexion. Cinq minutes plus tard, elle lui a donné son accord. «J’ai vu l’émission, je trouvais ça intéressant, mais pas nécessairement au point de le faire. J’ai eu la chance de me faire appeler et de me faire proposer ça, je ne pouvais pas dire non et je ne pouvais pas laisser partir ma sœur toute seule», raconte Danielle avec le sourire, elle qui a souvent pris soin de Josée dans leur jeunesse.

Une relation qui les a unies. «On se connaît bien, on est très proche, sur la même longueur d’onde» explique Josée. «On est habitué de passer du temps ensemble», renchérit Danielle.

De cette complicité, elles en auront besoin pour s’entraider lors du défi qui les attend. Josée sera la pilote et Danielle la copilote. Pour s’y préparer, des cours de boussole et de mécanique sont au programme, en plus de l’organisation d’évènements de financements et de recherche de commanditaires.

Les sœurs coccinelles sont toutes les deux adjointes administratives et ont le rire facile. Elles ont commencé à intensifier leurs activités physiques pour se préparer tranquillement à l’événement qui aura lieu dans un peu plus d’un an. Même leurs conjoints respectifs se sont impliqués en leur organisant un rallye en forêt avec la boussole.

Une première activité de financement a déjà eu lieu en août, une épluchette de blé d’Inde qui leur a rapporté leurs premiers gains, soit 600 $. Une vente-débarras sera organisée en septembre de même qu’un éventuel souper-spaghetti. Deux commanditaires majeurs ont décidé d’appuyer financièrement les soeurs coccinelles dans leur périple, soit Épandage A1 et Fondation MJ, de Saint-Eustache.

Plusieurs étapes restent à franchir avant le départ des sœurs coccinelles, mais elles ont confiance qu’elles seront sur la ligne de départ en octobre 2013. Un projet qui leur tient à cœur. «C’est un défi, un dépassement de soi de faire quelque chose hors du commun», s’exprime Josée. «On va plus loin que notre routine, en plus d’aider des enfants», complète Danielle.

Il est possible de suivre Josée et Daniel sur Facebook à «Lessoeurscoccinelles Piley».

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top