- PUBLICITÉ -
Les Patriotes traversent une mauvaise séquence

Lors du match de mercredi 1er août dernier, Alexandre Chalut a commis, en tant que voltigeur, une erreur en tentant de capter un ballon, a ouvert la porte aux Voltigeurs qui en ont profité pour créer l’égalité et ensuite, l’emporter en supplémentaire.

Les Patriotes traversent une mauvaise séquence

Ils se maintiennent au quatrième rang

C’est connu, s’il y a bien un sport qui a son lot de séquences heureuses et malheureuses, c’est bien le baseball. Parlez-en aux joueurs des Patriotes de Saint-Eustache, eux qui, après avoir aligné 12 gains consécutifs, viennent de subir quatre revers d’affilée.

En raison de cette période plus sombre, de prétendants au championnat du calendrier il y a de cela quelques semaines encore, les porte-couleurs eustachois voient maintenant plus que jamais les Cardinals du Lac Saint-Louis leur souffler dans le cou. Ceux-ci ont, en effet, maintenant l’espoir de dépasser les Eustachois au quatrième rang du classement général.

Charles St-Laurent l’a vu venir

Visitez lamoisson.com
- Publicité -

Actuellement, s’il y a un entraîneur-chef qui est bien placé pour témoigner que les victoires à répétition peuvent avoir un effet pervers, il a pour nom Charles St-Laurent. À force de triompher match après match, ses protégés sont tombés dans le piège de se croire imbattables. Ne jouant pas aussi bien en équipe et n’étant pas autant dédiés à leur préparation individuelle, les joueurs des Patriotes cherchent maintenant à sortir du marasme dont ils sont les premiers responsables.

Pour compliquer leur existence, les Patriotes avaient rendez-vous – après avoir subi des défaites de 10-6 face aux Cardinals et de 10-3 face aux Olympiques de Drummondville – avec les Voltigeurs de Sainte-Thérèse à deux reprises ces derniers jours.

Lors de ces deux duels présentés au parc Clair Matin, les locaux ont vu les visiteurs arracher la victoire en supplémentaire. Dans l’affrontement initial, les Térésiens tiraient même de l’arrière 4-1 à leur dernier tour au bâton, avant de réussir à provoquer l’égalité. À la 8e manche, ils ont enchaîné avec trois autres points, pour se sauver avec la victoire en vertu d’un gain de 7-4.

Puis, deux jours plus tard, c’est la longue balle qui a permis aux Térésiens de vaincre les Patriotes. Dans un autre triomphe inscrit en huit manches de jeu, les Voltigeurs ont produit 8 des 12 points sur des circuits. Cody Dininni a eu l’honneur de porter le coup de grâce avec une frappe de trois points.

Plutôt dans la rencontre, le meilleur frappeur pour la moyenne dans le circuit, Pascal Chabot, y avait été d’un grand chelem. Ce dernier, un ancien porte-couleur des Patriotes, s’est imposé aussi comme lanceur de relève durant cette rencontre, pour mériter ainsi la victoire.

Pas que de mauvaises nouvelles

Se plaisant à dire que les gens se souviennent davantage de l’équipe qui a remporté le championnat des séries éliminatoires plutôt que de la saison régulière, Charles St-Laurent est confiant de voir ses joueurs se regrouper d’ici la fin du calendrier régulier. Ainsi, l’objectif principal est que lorsque s’ouvriront les séries d’après saison, son équipe sera à son meilleur jour.

Chose certaine, à voir les Patriotes s’affirmer sur le plan offensif, il y a lieu de croire que les Eustachois auront de nouveau ce qu’il faut pour atteindre le carré d’as si les lanceurs et la défensive peuvent limiter les dégâts.

Parmi les joueurs les plus dominants, François-Olivier Quevillon impressionne vivement en occupant le poste de commande dans la ligue au chapitre des points produits avec 30.

Pour sa part, Francis Trottier s’avère lui aussi le meneur au niveau des points marqués dans le circuit avec 30.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top