- PUBLICITÉ -
Les Monarques rajoutent quatre points

Francis Lagacé a amassé six points, quatre buts et deux passes, le week-end dernier.

Les Monarques rajoutent quatre points

Pendant que les Patriotes perdent en fusillade

Monarques et Patriotes étaient en visite dans les Hautes-Laurentides, samedi dernier, les premiers à Mont-Laurier et les deuxièmes, un peu plus au sud, à Mont-Tremblant. Le nord a cependant mieux réussi aux Monarques pendant que les Diables piquaient deux précieux points aux Patriotes.

Les Monarques de Mirabel-Blainville ont dû effectuer une remontée de trois buts dans les deux dernières minutes de jeu pour venir à bout des derniers de classe, les Draveurs de Mont-Laurier. Les hommes de Jean-Charest avaient pourtant le match bien en mains alors qu’ils menaient 4-1 à la fin de l’engagement initial puis 5-2 après deux après deux périodes. Les Draveurs ont toutefois réussi à briser l’embâcle et marqué rien de moins que quatre buts dans les six premières minutes du dernier tiers pour prendre les devants 6-5. «J’ai eu l’impression que nous n’étions pas tout à fait sortis de la chambre après la deuxième période. Heureusement, les gars sont revenus à temps, mais il était moins une et je dois avouer que j’ai eu peur qu’on manque de temps», expliquait Jean Charest. Francis Lagacé a dirigé l’offensive des Monarques avec un tour du chapeau auquel il a ajouté une mention d’aide. Jean-Sébastien Pilon a connu une soirée de trois points, deux buts et une passe, tandis que Tommy Piché, Vincent Henry et Simon Labelle complétaient le pointage des vainqueurs. Le lendemain, les meneurs de la division Nord, les Alouettes de Saint-Jérôme, étaient les visiteurs au complexe Val-d’Espoir et ce sont cette fois les Monarques qui ont bien failli jouer aux Alouettes le même tour qu’ils avaient presque subi la veille. Menés 2-0 après la première période et 4-1 jusqu’au milieu de la période médiane, les Monarques ont orchestré une remontée que seul un but dans un filet déserté en fin de match est venu gâcher. «On ne lâche pas et je suis satisfait malgré la défaite. Je dois dire que mon adjoint Martin Dion fait tout un travail avec les gars et ça se transporte au niveau de la glace», a conclu Charest. Francis Lagacé (1-1) et Jean-Sébastien Pilon (1-0) ont encore une fois animé l’offensive des perdants, secondés cette fois par Kevin Laplante.

La même rengaine

Daniel Héroux commence à être à court de mots pour expliquer les déveines des siens en offensive. Non seulement son équipe ne marque plus ou peu, mais encore faut-il que son offensive soit générée par sa défensive. Effectivement, seul l’arrière-garde, Jean-François Tardif, a réussi à tromper la vigilance du cerbère adverse dans une défaite en fusillade de 2-1 face aux Diables de Mont-Tremblant, samedi dernier: «Le match a été ponctué de plusieurs pénalités et c’est difficile de prendre notre rythme dans ce temps-là. Nous avons bien joué et on peut dire que le match a été un duel de gardiens de but. Ils n’ont d’ailleurs marqué qu’à leur sixième tentative en tirs de barrage, après qu’on nous ait refusé en but en fusillade. Il va falloir trouver un moyen de réveiller nos compteurs», a conclu un Daniel Héroux conscient de répéter la même rengaine, semaine après semaine.

Les Monarques sont à l’affiche dimanche au complexe Val-d’Espoir, à 17 h, alors qu’ils reçoivent les Diables de Mont-Tremblant pendant que les Patriotes recevront ce soir le Laser de Boisbriand, à 19 h 30, une occasion en or de reprendre du galon.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top