- PUBLICITÉ -
Les Indians de Mirabel visent les séries

Avec encore cinq matchs à disputer

Les Indians de Mirabel visent les séries

Un dernier droit bien rempli

Il semble bien que la pluie ait joué de forts mauvais tours aux Indians de Mirabel cette saison. En effet, alors qu’il ne reste que quelques matchs à disputer à la majorité des clubs de la Ligue de baseball senior Ron‑Piché (LBSRP), les Indians de Mirabel devront mettre les bouchées doubles pour boucler leur calendrier de 28 matchs.

Au moment d’écrire ces lignes, les Indians auront cinq matchs à jouer d’ici le 25 août, la date prévue pour la fin de la saison régulière 2013.

Une saison satisfaisante

Malgré une fin de saison qui risque d’être éreintante en raison de la pluie qui a forcé l’équipe à annuler plusieurs matchs, surtout à domicile, le directeur général Pierre Raymond se dit satisfait des résultats de l’équipe jusqu’ici.

«La saison dernière, nous n’avions remporté que trois victoires en tout et partout. Cette année, malgré tous les inconvénients causés par la remise de plusieurs matchs et le maraudage de la Ligue senior élite, nous sommes maintenant près de la barre du ,500, ce qui devrait nous permettre d’accéder aux séries de fin de saison.»

Raymond, qui est également copropriétaire de l’équipe, croit fermement aux chances de son équipe de faire les séries de fin de saison: «Tous nos joueurs sont maintenant de retour avec nous et nous avons suffisamment de lanceurs pour faire face à l’exigeant calendrier qu’il nous reste.»

Des statistiques encourageantes

Le week‑end dernier, les Indians ont pris le taureau par les cornes en remportant deux de leurs trois matchs, 6‑2 sur les A’s de Ville-Marie et 11‑1 contre les Yankees du Plateau avant de subir la défaite à Mascouche dans la dernière de ces trois rencontres en 24 heures.

Puis, mercredi soir dernier, au parc Jean-Laurin, l’équipe mirabelloise a subi un cuisant revers de 7‑1 face aux Expos de Saint-Constant, pour se retrouver, avant le sprint final, avec une fiche de 9‑11.

En attaque, Jonathan Lavoie et Jean‑François Raymond dirigent l’offensive des Mirabellois avec des moyennes respectives et respectables de ,333 et ,310 avant le match disputé mercredi soir dernier.

Du côté des lanceurs, Alexandre Pratt (2‑1, MPM 2,27), Pierre‑Luc Meloche (3‑2, MPM 3,36) et Steve Paulin (2‑2, MPM 3,73) seront sans doute les hommes de confiance de l’équipe pour les matchs à venir.

«Steve Paulin, à 39 ans, est une agréable surprise parmi nos artilleurs et son bras ne donne aucun signe de faiblesse alors qu’il a retiré pas moins de 27 frappeurs en 3 manches lancées. Nul doute que le retour d’Alexandre Pratt dans notre enclos de lanceurs ne peut que bénéficier à l’équipe tandis que nous savons tous ce que Pierre‑Luc Meloche peut faire», d’indiquer Pierre Raymond.

Calendrier local chargé

Avec l’espoir que dame Nature se montrera dorénavant plus clémente, les Indians boucleront leur calendrier en disputant d’abord un programme double au parc Jean-Laurin, dans le secteur de Saint-Augustin, ce dimanche 18 août, d’abord contre les White Sox de Terrebonne à 16 h, puis en recevant les Jays de Châteauguay à 19 h. Le mercredi 21 août, les Dodgers de Valleyfield seront au parc Jean‑Laurin à 19 h.

Les Indians devraient mettre un terme à leur saison régulière en affrontant les Tigers de Drummondville dans une série aller‑retour, à Drummondville, le samedi 24 août, et au parc Jean-Laurin le dimanche 25 août, à 19 h.

Pierre Raymond rappelle que l’admission aux matchs est gratuite.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top