- PUBLICITÉ -
Les Indians de Mirabel maintenant face aux meilleurs

(Photo Pierre Latour) - Les Indians de Mirabel ont remporté leur première série.

Les Indians de Mirabel maintenant face aux meilleurs

Une première étape franchie

Les Indians de Mirabel devaient vaincre le Confort Design de Mascouche dans une série dite suicide deux de trois pour accéder aux séries de fin de saison et c’est avec succès qu’ils ont franchi cette étape.

Dans un premier match où les lanceurs Pierre‑Luc Meloche et l’ex‑Bison Carl Laliberté se sont partagé le monticule, les Indians sont sortis vainqueurs de ce duel livré à l’étranger par le pointage de 8‑3. En plus de travailler sur la butte, le lanceur Pierre‑Luc Meloche a aidé sa cause en étant le meilleur des siens au bâton avec deux points produits, résultat de deux coups sûrs en trois apparitions à la plaque.

Une septième manche dramatique

Après avoir vu un autre de leurs matchs remis à cause de la pluie, les Indians étaient de retour au parc Jean-Laurin, mardi dernier. Si le ciel était bien dégagé, de lourds nuages de défaite planaient sur le losange alors que les Indians se présentaient au bâton en septième et dernière manche avec un recul de 0‑5.

Le premier frappeur de la manche, le joueur de 3e but Jonathan Blouin, a alors expédié par‑dessus la clôture le tout premier lancer de cette ultime manche, déclenchant ainsi un barrage de coups sûrs. Les Indians en ont profité pour marquer les six points nécessaires à cette victoire qui leur conférait le droit de rencontrer un des deux champions de division.

Au monticule, Pierre‑Luc Meloche et Joël Blouin ont combiné leurs efforts pour ne permettre que deux coups sûrs au Confort Design; ces derniers avaient toutefois tiré avantage d’erreurs et buts sur balles pour croiser le marbre à cinq reprises. Outre Jonathan Blouin, Julien Miron, Simon Larocque, Pierre‑Luc Meloche et Joël Blouin ont fait marquer les autres points mérités des vainqueurs.

Du travail sur la planche

Il va sans dire que le directeur-gérant Pierre Raymond était plus que satisfait du résultat de cette série. «Je me disais qu’avec le retour de tous nos joueurs, nos chances étaient bonnes et ce balayage en deux matchs m’a donné raison.» C’est également avec optimisme qu’il entrevoit la série à venir même si au moment d’écrire ses lignes, il ne connaissait pas l’identité de ses prochains adversaires: «Ce sera deux champions de division, Saint-Constant ou Ville-Marie. Contre Ville-Marie, nous avons divisé en saison (2‑2) et Saint-Constant, c’est la puissance de la ligue. Avec ce que j’ai vu contre Mascouche, je crois en nos chances, peu importe qui nous aurons à affronter», a‑t‑il conclu.

Que les Indians jouent contre les A’s de Ville-Marie ou les Expos de Saint-Constant, deux matchs sont prévus au parc Jean-Laurin, de Mirabel, soit le dimanche 8 septembre, à 20 h, et le mercredi 11 septembre également à 20 h. Pierre Raymond rappelle que l’admission à ces matchs est gratuite.

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top