- PUBLICITÉ -
Les festivités du 30e anniversaire lancées d’éloquente façon

Photo Pierre Latour - À l’issue de cette soirée 30e anniversaire couronnée de succès en hommage à la LBMVP

Les festivités du 30e anniversaire lancées d’éloquente façon

LBMVP

Sur 80 joueurs dans la Ligue de balle donnée du Vieux Poêle de Saint-Eustache, seulement trois ont dû être remplacés pour la saison 2013. C’est un signe que ce circuit fondé en 1984 s’avère en très bonne santé et d’ailleurs, il y a même une liste d’attente avec plusieurs noms, qui n’espèrent que l’appel attendu pour devenir des réguliers.

Dans le but de souligner la contribution des fondateurs, de la lignée de tous les présidents et de tous les joueurs anciens et actuels, associés à la Ligue, les dirigeants n’ont pas hésité à mettre sur pied un comité spécial du 30e anniversaire. Pris en charge par Gilles Paquette, Raymond Tessier et Serge Thivierge, les trois hommes n’ont pas tardé à passer à l’action.

Pour commencer, grâce à de généreux commanditaires, tous les joueurs ont reçu gracieusement un manteau et une casquette, celle‑ci, à la couleur des huit différentes équipes.

Dans un second temps, on a rapidement identifié la soirée du 25 mai, pour faire coïncider l’ouverture officielle de la saison 2013 à un souper spécial 30e anniversaire. Ainsi, lors de cette soirée tenue au Centre communautaire Jean-Labelle, près de 150 personnes ont été réunies.

Grâce au travail initié par Serge Thivierge, en collaboration avec Maurice Vallière, Alain Raby et Daniel Lambert, les invités ont pu se remémorer de bons souvenirs en prenant connaissance d’un résumé de chaque saison. Une projection de plusieurs photos souvenirs n’est pas passée inaperçue non plus.

Origines de la Ligue

Fondateur en compagnie de Marc‑André Rocheleau de la Ligue de balle molle Molson Grande‑Côte avant qu’elle soit appelée par le nom actuel, Roger Boudreault a bien voulu expliquer à l’auditoire les origines qui ont mené à la création du circuit de la LBMVP.

Sachez qu’avant que le parc Mathers ne soit construit, les activités de la Ligue Christ‑Roi se déroulaient sur le terrain situé derrière la grange de la famille Labelle. Puis, une fois que les activités ont été déplacées au parc Mathers (anciennement Grande-Côte), la Ligue des commerçants a vu le jour.

En profitant pour raconter quelques anecdotes, depuis qu’il s’est retiré de la Ligue comme joueur, Roger Boudreault trouve cela difficile d’assister à des rencontres comme simple spectateur. «Gagne ou perd, j’avais tellement de plaisir à aller jouer le vendredi soir et retrouver mes amis, qu’avec l’âge qui avance, j’envie tellement les joueurs actuels. Je vous souhaite de la santé pour pouvoir évoluer le plus longtemps possible et ainsi, continuer de faire partie de l’une des plus belles ligues sportives au Québec.»

De son côté, le président du comité du 30e anniversaire, Gilles Paquette, a expliqué que dès qu’il s’est porté volontaire pour occuper ce poste, cette soirée hommage représentait un incontournable. «Ayant joué au tout début de la Ligue et comme résident de la Grande-Côte, je connais tous ceux et celles qui ont gravité autour du circuit. Par cette soirée, j’ai tenu à associer le passé à l’avenir qui, j’espère, saura être tout aussi prospère, une fois que les dirigeants actuels décideront de se retirer.»

Comme mot de la fin, à la fois dirigeant, commanditaire et joueur, Paul Labelle a précisé que peu importe la ligue, le succès passe par l’implication des gens et la relève.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top