- PUBLICITÉ -
Les erreurs coulent les Bisons contre Montréal

Photo Pierre Latour - Avant de goûter à la victoire le 26 mai, les Bisons ont ployé le genou devant les Cards 2-1 à LaSalle, le 21 mai, et ont été rudoyés 11-4 par les Diamants de Québec devant leurs partisans, le 22 mai.

Les erreurs coulent les Bisons contre Montréal

Fiche déficitaire de 1-3 après quatre matchs

On ne peut certes pas reprocher aux Bisons de ne pas disputer des parties serrées. À l’exception d’une rencontre à sens unique depuis le début de la campagne, l’équipe de baseball junior élite de Saint-Eustache a été engagée dans des duels qui se sont soldés par un écart d’un ou deux points.

Jeudi dernier, lors de la visite des Orioles 3 Brasseurs de Montréal au parc Clair Matin, les Bisons ont laissé leurs adversaires s’envoler avec la victoire par la marque de 4 à 3. C’est une manœuvre de routine sur une balle à double jeu qui a coûté le match aux Bisons. Le relais vers le premier-but du joueur de deuxième but des Bisons n’a jamais atteint la cible voulue, ce qui a permis à Guillaume Joannette, de Montréal, de fouler le marbre pour venir enregistrer le point victorieux.

Outre les quatre erreurs en défensive commises dans cette confrontation, là où le bât blesse particulièrement pour la formation locale, c’est qu’ils ont laissé huit coureurs faire le pied de grue sur les sentiers.

Les Montréalais ont été les premiers à s’afficher au tableau en quatrième manche, résultat d’un coup de circuit de Kevin Young avec deux occupants sur les buts.

La réplique des Bisons est aussitôt venue lors de la même manche lorsque David Nolan a frappé un triple valable pour deux points. Le simple opportun d’Alex Little allait ensuite envoyer Nolan jusqu’à la zone payante et ainsi égaliser les chances.

Responsable du coureur ayant inscrit le point qui a fait la différence lors de son passage en relève, Alex Pratt (0-1) a été crédité de la défaite.

Olivier Routhier-Paré avait amorcé le match au monticule pour les hommes de Luc Desgroseillers. En cinq manches de boulot, il a accordé trois points dont deux mérités, trois coups sûrs et deux buts sur balles. Trois frappeurs des Orioles ont croulé sous trois prises.

Premier gain: les Bisons frappent tôt

Pour signer leur première victoire de la présente saison par le score de 6 à 4, les Eustachois se sont levés de bonne heure contre les Cardinals de LaSalle à domicile, le 24 mai. Leurs six premiers points ont été engrangés lors des deux premières manches.

Les Bisons se sont forgé une avance de 3-0 en première manche, gracieuseté de Nicolas Héroux avec un simple d’un point, du voltigeur de droite des Cards, dont l’erreur permettait à Benjamin Gagné de venir marquer et du nouveau venu Simon Brisebois en vertu du premier de ses deux simples d’un point.

En deuxième manche, le simple bon pour deux points d’Alexandre Béland a été à l’origine du point victorieux. Simon Brisebois a donné une longueur d’avance aux siens avec son deuxième simple d’un point en autant de manches.

Le lanceur Jean-Philippe Petitclerc (1-0) récolte ce premier triomphe. Édouard Delage a réalisé le sauvetage.

Une touche de profondeur

Après plusieurs mois de calme plat, le gérant général des Bisons, Stefan Ciarlo, a conclu une première transaction avec le Royal de Repentigny. Deux joueurs de 20 ans changent de camp. Le Blainvillois Marc-André Massé s’amène à l’ouest de la 640 pendant qu’Yves Lafleur déménage à l’est de l’autoroute de la Rive-Nord. La principale force de Massé est sa polyvalence: il peut évoluer comme receveur, voltigeur de droite ou au deuxième but.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top