- PUBLICITÉ -
Les Bisons seront des séries

Photo Yves Déry - Nicolas Héroux, avec 29 points produits, un des vétérans qui a répondu aux attentes.

Les Bisons seront des séries

Après cinq ans de disette

Ça y est! C’est maintenant mathématiquement chose faite, les Bisons de Saint-Eustache prolongeront leur saison en séries éliminatoires pour la première fois en cinq ans. Les dirigeants de l’équipe ont sans doute poussé un gros soupir de soulagement lorsqu’ils ont vu les Aigles de Laval remporter leur troisième victoire de la saison aux dépens des Cards de LaSalle, la seule équipe qui pouvait priver les Eustachois d’une place en séries.

«Tu peux écrire que nous serons des séries», nous avait confié Luc Desgroseillers quelques heures avant cette confirmation mathématique. Surpris d’avoir décroché cette place en séries? «Notre objectif était de nous y rendre, mais nous ne pensions pas y parvenir aussi tôt. Nous sommes en sixième position, il nous reste neuf matchs à jouer et nous allons tout faire pour améliorer cette position et nous préparer pour les séries.»

Un double divisé à Saguenay

Les Bisons avaient aidé leur cause, le week-end dernier, en divisant les honneurs d’un programme double disputé à Saguenay. Dans le premier match, les Bisons menaient 6-4 après cinq manches lorsque les Saguenéens sont tombés à bras raccourcis sur les releveurs eustachois. Ils ont alors marqué quatre points dans les trois dernières manches, comblant ainsi le déficit et forçant une manche supplémentaire au cours de laquelle ils ont été les seuls à croiser le marbre pour remporter une victoire de 9-8. «Olivier Routhier-Paré avait lancé cinq bonnes manches, mais nos releveurs l’ont laissé tomber», a indiqué Desgroseillers au sujet de cette défaite.

En deuxième acte de ce double, ce sont les Bisons qui ont joué le tour à leurs hôtes. Tirant de l’arrière 0-3 dès la première manche, les Bisons ont tenu le coup et remonté la pente à 2-3 avant d’exploser pour quatre points en 7e manche pour remporter leur 22e victoire par le pointage de 6-3. Simon Brisebois a lancé un match complet et signé sa 5e victoire contre une seule défaite.

L’épaule à la roue

Interrogé sur les raisons des succès de son équipe, Luc Desgroseillers avait ceci à dire: «D’abord, nos vétérans ont bien répondu aux attentes, mais c’est surtout la façon avec laquelle nos 18 et 19 ans se sont comportés qui a façonné la fiche que nous détenons présentement. La venue de Simon Brisebois (5-1 comme lanceur, moyenne au bâton de ,367) a donné une nouvelle dimension à notre équipe sans oublier les Vincent Ouellet et autres recrues. Il ne faut pas non plus oublier les transactions qui nous ont permis d’obtenir Julien Casaubon et Marc-André Massé, deux vétérans qui sont venus stabiliser l’équipe.» On peut donc dire que c’est un peu tout le monde qui a mis l’épaule à la roue avec le résultat qu’on connaît.

La saison prendra fin cette semaine avec un éreintant calendrier de huit matchs en sept jours en commençant par un week-end où les Bisons joueront deux programmes doubles. Ce samedi, les Diamants de Québec s’amèneront à Clair Matin, à 14 h, pour deux matchs, et le lendemain au même endroit et à la même heure, ce sera au tour des Alouettes de Charlesbourg de rendre visite aux Bisons pour un deuxième double en autant de jours. Les Ducs de Longueuil seront ensuite les visiteurs les mardi 9 août et jeudi 11 août avant que les Bisons ne concluent leur saison en se rendant à Granby, le week-end prochain. Ouf!

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

La meilleur des aventures sucrées
- PUBLICITÉ -
Top