- PUBLICITÉ -
Les Bisons en séries... presque par la porte arrière

À 17 ans

Les Bisons en séries… presque par la porte arrière

Une saison régulière décevante

Si les dirigeants des Bisons Desjardins de Saint‑Eustache respiraient un tout petit peu mieux en début de semaine, au lendemain de la fin de la 67e saison régulière de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ), la déception était toutefois bien palpable. Si les Bisons sont des séries de fin de saison cette année, c’est cependant presque par la porte arrière qu’ils y accèdent.

À l’issue d’une saison au cours de laquelle les espoirs de championnat étaient plus que permis, les Bisons ont finalement terminé deuxièmes dans leur section, leur donnant droit au sixième rang au classement général. Fort heureusement, ils n’auront pas à disputer – et à gagner – une courte série deux de trois pour espérer poursuivre leur saison, ce qui était toujours possible avant que ne débute le dernier week‑end.

«C’est sûr que c’est très décevant, extrêmement décevant pour dire vrai. Nous avions l’équipe, sur papier à tout le moins, pour rafler facilement le premier rang du classement général, pour tout balayer ou au moins terminer parmi les trois premiers. Là, on a une fiche en deçà de ,500. Difficile de savoir ce qui s’est passé. Nous nous pencherons sur cela après les séries éliminatoires. Pour le moment, on va justement se consacrer à ces séries», a fait savoir, lundi matin, en entrevue avec LA CONCORDE, Serge Fortier, vice-président des Bisons Desjardins.

L’équipe eustachoise aurait cependant pu améliorer de beaucoup son sort si elle l’avait emporté, le vendredi 9 août dernier, contre les Associés de Laval. Dans ce dernier match de leur saison régulière, disputé en sol lavallois, les Bisons ont livré un duel extrêmement serré, mais ce sont finalement les Associés qui l’ont emporté par la marque de 8 à 7, grâce à un point décisif accordé en septième manche.

Cette défaite fait d’autant plus mal qu’elle place, au final de cette saison de 50 matchs, les Bisons Desjardins (23‑27) à un match seulement du premier rang de la section La Cage aux Sports détenu par les Associés (24‑26). Cette première position de la section assure donc aux Lavallois le troisième rang au classement général.

La veille, le jeudi 8 août dernier, les Bisons Desjardins avaient cependant signé au parc Clair Matin une éclatante victoire porteuse d’espoir, massacrant le Royal de Repentigny par la marque de 16 à 2. Le match a toutefois été arrêté en sixième manche en raison de plusieurs expulsions qui ont empêché les visiteurs de poursuivre leur rencontre.

Dans ce match, l’excellent Simon Brisebois (2‑2) a lancé les six manches pour les Bisons, cédant seulement deux coups sûrs, mais également huit buts sur balles, en plus de retirer quatre frappeurs à la plaque. Offensivement, Guillaume Ayotte a frappé un grand chelem pour guider l’attaque des siens, alors que Marc‑André Fleury a produit trois points.

C’est donc dire que les Bisons auront droit à quelques jours de congé pour mettre au point un nouveau plan de match, le temps que les deux séries deux de trois soient disputées.

Mais, peu importe le résultat de ces séries deux de trois, les Bisons sont assurés de croiser le fer contre Laval, leurs rivaux de toujours, a fait savoir M. Fortier. «Ce sera effectivement toute une série. Ce sera fou, car les Associés et les Bisons sont depuis toujours des ennemis jurés», a‑t‑il prédit.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top