- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Les Bisons A l’emportent pour une 3e

Tournoi de baseball moustique de Saint-Eustache

Invaincus en saison régulière, les porte-couleurs des Bisons de Saint-Eustache moustique A sont bien nantis en talent. Cependant, à l’intérieur d’un tournoi, on assiste fréquemment à des rebondissements de toutes sortes.

Par ailleurs, après que des Eustachois aient été sacrés champions dans cette catégorie dans les deux éditions précédentes du Tournoi provincial moustique de Saint-Eustache, que l’on veuille ou non, cela provoquait certaines attentes pour les protégés actuels de l’entraîneur-chef Pascal Lafrance.

Après des gains expéditifs à leurs deux premières sorties, les Bisons ont eu plus de fil à retordre à leur 3e match, face à des rivaux en provenance de Hull. Parvenant tout de même à triompher, ils s’assuraient donc d’une place en demi-finales. Opposés alors aux représentants des Cardinals du Lac des Deux-Montagnes, ceux-ci ont bien failli causer la plus grande surprise de la compétition.

Loin de paraître intimidés par la puissance de leurs opposants, les joueurs des Cardinals ont amorcé le match en force en s’inscrivant les premiers à la marque. Ils jouissaient d’ailleurs d’une avance de 6-2 en 4e manche, avant que les athlètes locaux effectuent un ralliement victorieux. Cette remontée a été rendue possible grâce à leur patience au bâton qui a généré des passes gratuites sur les sentiers par des buts sur balles, quelques erreurs d’exécution sur des jeux défensifs, et un coup sûr fort opportun d’Alexis Lafrenière. Ce dernier a mérité amplement son titre de joueur du match pour les vainqueurs. Il en est de même chez les Cardinals pour Nathan Légaré, qui a fait tourner bien des têtes dans les gradins à chacune de ses présences au bâton.

Gonflés à bloc à la suite de ce gain in extremis de 8-6, les joueurs des Bisons se sont montrés sans pitié en grande finale, face à leurs adversaires de l’Express des Deux-Rives, les matraquant par la marque de 18-2.

2 en 2

Les dirigeants du tournoi moustique avaient vraiment de quoi sourire à l’issue de cette 31e édition. Pour la très grande majorité des parties, on a assisté à une saine compétition. De plus, les commentaires recueillis par les joueurs, entraîneurs et parents adverses se sont avérés extrêmement positifs.

Pour ajouter aux réjouissances, ce sont aussi des représentants eustachois qui ont mis la main sur la coupe Uniprix, destinée aux champions de la classe B. N’allez pas croire pour autant que les protégés de l’entraîneur-chef Daniel Bergeron ont eu un parcours facile. Avant de savourer le titre en finale, à l’issue d’un gain de 16-7 sur les Tigres des Deux-Rives, ils avaient peiné en demi-finales, avant d’avoir le dernier mot 2-1 sur les Royals de Laval-Nord. Dans le camp des gagnants, William Desjardins a disputé tout un tournoi, étant nommé le joueur du match à trois reprises.

À noter que les joueurs des Bisons 3 n’ont pas à rougir de leurs performances, eux qui ont rendu les armes en demi-finales. En résumé, de voir deux clubs locaux atteindre les demi-finales dans une compétition à 24 équipes représente un exploit peu commun. Puis, que dire de la conquête coup sur coup des favoris locaux dans la classe B comme dans le A, un fait marquant qui, vous comprendrez, n’est pas arrivé souvent dans les 31 ans d’histoire de ce tournoi.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top