- PUBLICITÉ -
Le parcours exceptionnel d’une «Dream Team»

Ci-haut: Richard Gingras, Nancy Corbeil, Brigitte Manseau et Daniel Beaudry. Au milieu: Alexia Quevillon, Améliane Gingras, Nailie Dubé, Florence Beaudry, Anna-Rose de la Sablonière, Éliane Pomerleau. En bas: Fiona Martinelli, Kayla Ouellet, Océane Manseau Godin, Rosalie Rioux et Jasmine Gonthier.

Une partie de la troupe eustachoise lors de sa victoire au tournoi de BCL.

Le parcours exceptionnel d’une «Dream Team»

Bisons moustique-féminin de Saint-Eustache

Les Bisons moustique-féminin de Saint-Eustache continuent sur leur lancée victorieuse entamée en juin. La filiale a en effet remporté deux bannières d’équipe championne en marge de championnats relevés, en plus de maintenir une fiche de six victoires et une partie nulle jusqu’ici, en sept matchs de saison régulière.

Les filles dirigées par l’entraineur-chef Richard Gingras restent invaincues. Elles ont d’abord remporté le tournoi de BCL, de Charlemagne-Le Gardeur, terminant avec quatre gains et aucun revers. Elles ont ensuite récidivé, en posant pied sur la première marche du podium du tout premier championnat de baseball féminin de Saint-Eustache, se tenant du 22 au 24 juin.

«Le premier tournoi a été sans doute le plus impressionnant, car il s’agissait d’une première, confie la gérante de formation eustachoise, Julie Coulombe. Nous avons eu du succès lors de nos trois premiers matchs, sans pour autant croire en nos chances en finale, car les adversaires avaient tout raflé sur leur passage auparavant. Nos joueuses ont relevé le défi. Nous avons gagné la dernière partie par deux points, au compte de 5-3!»

À ceci s’ajoute un chemin sans défaite jusqu’à maintenant en campagne régulière. Notons d’ailleurs que leurs six victoires ont été méritées contre des équipes féminines et masculines de leur calibre.

«Je suis vraiment fière de nos athlètes! Ces filles sont impressionnantes et, dans le groupe, il y en a deux d’entre elles qui en sont à leur première année de baseball à vie» , insiste Mme Coulombe.

Un groupe d’exception

Aux dires de la gérante, il s’agit d’une formation à la fois persévérante et enjouée, n’hésitant pas à préparer des chorégraphies originales afin d’encourager les coéquipières.

«L’année passée, l’équipe n’a remporté que trois matchs pour toute la saison. Malgré tout, elles jouaient et s’amusaient. Elles se supportaient. On constate toujours une camaraderie, un esprit de famille et d’équipe, de commenter M. Coulombe.

En conclusion, elle tenait à souligner l’apport inestimable des entraineurs, Richard Gingras, Nancy Corbeil, Brigitte Manseau et Daniel Beaudry. Ces derniers ont contribué, à leurs manières, à la préparation de ces athlètes en marge de la présente campagne victorieuse.

«Entre cette année et la dernière saison, il y a eu de gros changements, niveau attitude. Elles sont matures et concentrées. Il faut dire aussi que les petites filles ont été bien préparées avec l’aide de ces coachs!»

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top