- PUBLICITÉ -

Photo tirée de Facebook (Mikaël Kingsbury) – Un autre exploit réalisé à la liste de Mikaël Kingsbury.

Le nom de Mikaël Kingsbury dans le Livre des records Guinness

Si vous suivez un tant soit peu la carrière du skieur acrobatique Mikaël Kingsbury, vous savez déjà que celui-ci a tout gagné ou presque en bosses sur le circuit de la Coupe du monde. Il a, pour être plus précis, remporté la victoire à 63 reprises et mis la main sur 18 globes de cristal, soit neuf en bosses et neuf en ski acrobatique toutes catégories confondues; des exploits qui figurent désormais dans le très célèbre Livre des records Guinness.

Outre ces faits d’armes sur le circuit de la Coupe du monde, le nom de Mikaël Kingsbury est aussi mentionné dans ce même livre pour les quatre médailles d’or qu’il a remportées aux Championnats du monde de ski acrobatique (une en 2013, une en 2027 et deux en 2019); marque qu’il partage avec le Norvégien Kari Traa et la Canadienne Jennifer Heil.

Sur sa page Facebook et son compte Twitter, Mikaël Kingsbury s’est dit heureux de voir son nom inscrit dans le Livre des records Guinness, un ouvrage qui, depuis sa première publication en 1955, a été vendu à plus de 100 millions d’exemplaires dans 100 pays différents et traduit dans 37 langues. «Un autre √ sur ma liste de rêves à réaliser», a-t-il écrit à ce sujet.

Un calendrier modifié

Pour le moment, on le sait, le skieur originaire de Deux-Montagnes est actuellement à se rétablir d’une blessure qu’il a subie, fin novembre, à l’entraînement, moins d’une semaine avant le début de sa 12e saison sur le circuit de la Coupe du monde. Cette blessure a, du même coup, mis fin à une séquence de 109 départs consécutifs, lui qui n’en avait pas manqué un seul depuis ses débuts. Une séquence pendant laquelle il est monté sur le podium à 91 reprises.

Déjà, trois épreuves ont été disputées et les prochaines auront lieu non pas à Calgary, comme cela était d’abord prévu, mais plutôt à Deer Valley, aux États-Unis, du 4 au 6 février puisque le calendrier a été modifié en cours de route. À cet endroit, il y aura une épreuve en simple et une en parallèle.

L’arrêt à Calgary, où deux départs en simple seront à l’horaire, dont un qui remplacera celui qui a été annulée à Mont-Tremblant en raison de la COVID-19, est toujours au programme. Mais, il se déroulera maintenant du 19 au 21 février. au lieu du 28 au 30 janvier.

Également, les arrêts prévus au Japon et en Russie, en mars, ont été annulés. On devait, au total, y disputer trois épreuves. Après Calgary, il ne restera plus plus qu’une épreuve à disputer, au Kazakhstan, les 13 et 14 mars.

Au total, donc, Mikaël Kingsbury pourrait participer à cinq épreuves cette saison s’il est en mesure de revenir à la compétition, ce qui était pour prévu pour la fin janvier. Avec les plus récents changements apportés par la Fédération internationale de ski (FIS) à son calendrier, il aura donc une semaine de plus pour se remettre sur pied.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top