- PUBLICITÉ -

Crédit photo Kevin J. Raftery, photographe LBJEQ – Nicolas Legault, de Blainville, a permis aux Bisons de s’assurer, samedi dernier, le titre de la division «La Cage Brasserie sportive» en se signalant dans les deux matchs.

Crédit photo Kevin J. Raftery, photographe LBJEQ – Le lanceur Alexis Latreille, de Saint-Eustache, a connu une bonne saison avec deux victoires et deux défaites, en plus d’afficher une moyenne de points mérités de 2,57 en six parties.

LBJEQ: Les Bisons s’assurent du championnat de leur division

Avec encore un match à compléter et un autre à jouer, les Bisons Desjardins de Saint-Eustache amorceront certainement les séries éliminatoires avec confiance, eux qui sont assurés de terminer en tête de leur division avec, pour le moment, 16 victoires et 4 défaites au compteur.

Car, malgré la pandémie de la COVID-19, la troupe de l’entraîneur-chef Luc Desgroseilliers a eu le feu vert pour jouer cet été dans le circuit de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ), qui se veut l’équivalent de la Ligue de hockey junior majeure du Québec (LHJMQ). Au terme de cette saison écourtée, les Bisons auront disputé 22 matchs.

Afin de limiter leurs déplacements, les équipes du circuit Brulotte, sauf les Tyrans de Gatineau qui suspendu pour un an leurs activités, ont cependant évolué à l’intérieur de leurs divisions respectives. En plus de ces 20 matchs, les Bisons ont aussi joué à deux reprises contre l’équipe des moins de 16 ans de l’Académie de baseball du Canada.

Nicolas Legault brille

La rivalité a été d’ailleurs vive dans la division «La Cage Brasserie sportive» où évoluent les Bisons, avec les Pirates 440 Chevrolet de Laval (15-7) et les éternels rivaux que sont le Royal de Repentigny (12-8). Les Orioles de Montréal (0-22) ferment la marche, eux qui n’ont remporté aucune victoire cette saison.

C’est samedi dernier que les Bisons ont confirmé leur championnat de division en défaisant à deux reprises, lors d’un programme double disputé au parc Clair Matin, les Pirates 440 Chevrolet de Laval.

Dans le premier match, Nicolas Legault, de Blainville, a lancé un match sans point ni coup sûr, assurant aux siens une première victoire 2 à 0. Et lors du deuxième match, en fin de septième manche, le même Nicolas Legault a produit le point victorieux sur un simple pour permettre aux Bisons de filer avec un gain de 3-2.

Du temps de jeu pour les jeunes

Nonobstant cette saison régulière pour le moins satisfaisante sur le terrain avec des frappeurs qui carburent aux points produits (12 matchs avec 10 points et plus, dont un match de 25 points) et des lanceurs qui effectuent le boulot au monticule, le président des Bisons, Stéphan Ciarlo, se dit surtout heureux que la LBJÉQ ait été en mesure de concocter ce calendrier, malgré toutes les contraintes liées à la COVID-19.

«Même si ce sera une année déficitaire, c’était important que d’offrir du temps de jeu à nos jeunes, dont certains vont se retrouver dans les collèges américains par après, et des matchs à nos partisans qui nous ont fort bien supporté. Ils étaient entre 80 et 100 spectateurs, parfois plus, dans les estrades à chaque match, beaucoup plus qu’à l’habitude en raison sans doute de ces rivalités directes avec les équipes de notre division», d’indiquer celui qui est président de l’équipe depuis quatre ans et qui en a été le directeur général pendant neuf ans.

Et à venir, avant les séries…

En ce qui a trait aux séries éliminatoires, elles débuteront la semaine prochaine, une fois que la saison 2020 aura été complétée. Les Bisons amorceront le tout contre Montréal.

Avant cela, les joueurs Luc Desgroseilliers ont encore, comme mentionné, un match à compléter et un autre à jouer. Ce sera, les deux fois, contre Repentigny ce mercredi 26 août, au parc Clair Matin, à Saint-Eustache.

On débutera la soirée à à 19 h 15 afin de compléter, dans un premier temps, le match qui a été suspendu jeudi dernier en raison de la pluie, alors que les Bisons menaient, en cinquième manche, 9-8.

Pour suivre les Bisons: [http://www.lbjeq.com].

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top