- PUBLICITÉ -
Lancement officiel de la saison avec Yvan Martineau

Photo Yves Déry - Yvan Martineau a parlé avec passion et enthousiasme des nombreux voyages à vélo qu’il a vécus.

Lancement officiel de la saison avec Yvan Martineau

Club Cycloroute

Le Club Cycloroute de Laval lançait officiellement au Chalet du Ruisseau à Mirabel, secteur Saint-Benoît, sa saison 2012. Ayant des membres partout dans la région, le Club pour cette cinquième année a invité Yvan Martineau à présenter une conférence sur ses nombreux voyages à vélo.

Situé à Laval-Ouest, le Club Cycloroute organise plusieurs randonnées pour le contact social, mais aussi pour découvrir certains endroits agrotouristiques, explique le responsable Michel Lebeau.

Plusieurs sorties dans la région sont prévues pour la saison 2012, soit à Saint-Eustache, Oka, Sainte-Marthe-sur-le-Lac ou Mirabel, dont les secteurs de Saint-Placide, Saint-Augustin, Saint-Benoît ou Saint-Hermas.

Les nouveautés cette année, c’est que le Club paiera les traversiers lors des randonnées, et mettra plus de vidéos sur le site Internet – où il est maintenant possible de payer son inscription en ligne. Un forum a aussi été créé afin que les membres puissent échanger entre eux. «On innove toujours», précise Michel Lebeau.

La journée d’inauguration de la nouvelle saison a été ponctuée d’un brunch «cabane à sucre» où des policiers de Saint-Eustache sont venus renseigner les cyclistes sur les règles de sécurité.

L’après-midi a été caractérisé par la conférence d’Yvan Martineau. Journaliste, animateur et conférencier qui est connu, entre autres, pour ses voyages à vélo présentés sur Évasion. Il est un véritable amateur de vélo. «C’est une passion, ça coule dans mes veines», s’est-il exprimé.

Il a commencé sa conférence en expliquant comment il a pris réellement contact avec ce sport. «Quand on faisait du camping en famille, on faisait beaucoup de vélo en allant chercher des choses au dépanneur. À 13 ans, j’ai entendu parler d’un parcours Montréal-Chutes Niagara. J’ai adoré ça.»

Il a ensuite présenté «Un tour d’horizon des multiples plaisirs du vélo» avec de courtes vidéos, des anecdotes, des conseils et beaucoup de souvenirs. Il a notamment abordé ses expériences sur les voies du Tour de France et différents sommets atteints comme le Ventoux ou le Tourmalet dans les Pyrénées, «de toute beauté!» commente-t-il, enthousiaste.

Yvan Martineau a autant sillonné l’Europe, avec son coup de cœur pour la Normandie, que l’Amérique, où il a été à New York, en Californie, à Niagara-on-the- Lake, au lac Champlain ou sur la Route des bleuets au Québec. Il a aussi présenté des gens qui l’ont marqué comme André Primo, un homme qui fait du vélo malgré ses problèmes cardiaques.

Des endroits l’ont davantage marqué comme l’Ouest américain avec ses Grands Parcs, dont le Gooseneck situé dans l’Utah avec ses montagnes étonnantes érodées par l’eau. «J’ai remercié la vie d’être là.»

Il a également donné quelques conseils lors de voyages de vélo. «On n’est pas en voyage pour « manger » de l’asphalte, prévoyez du temps», a-t-il suggéré pour voir ce que la région peut aussi offrir en terme d’activités pédestres, de visites ou de rencontres humaines.

Sa vision du bonheur, c’est un cahier de notes prises tout au long de ses voyages, qui décrivent les petites choses qui y sont vécues. Il a terminé sa conférence en échangeant avec la salle.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top