- PUBLICITÉ -
La quatrième position pour Rachel Fréchette

Rachel Fréchette composait l’équipe acrobatique du Canada qui nageait sur le thème des araignées.

La quatrième position pour Rachel Fréchette

Trophée mondial par équipe de la FINA de nage synchronisée

La Deux-Montagnaise Rachel Fréchette est revenue de la compétition pour le Trophée mondial par équipe de la FINA de nage synchronisée avec une quatrième position en duo et en équipe acrobatique.

À leur première expérience compétitive ensemble, Rachel Fréchette et sa partenaire de Laval, Geneviève Bélanger, ont donné leur meilleure performance compte tenu du temps qu’elles ont eu pour s’y préparer, estime Rachel Fréchette, membre de l’équipe nationale canadienne depuis septembre dernier.

«Nous avons tout donné pour être le plus synchro possible. C’était difficile», avoue-t-elle.

Elles ont ainsi terminé quatrièmes à la finale thématique en duo, lors de la sixième édition du Trophée mondial par équipe de nage synchronisée, qui se tenait en Chine, le 9 décembre dernier. «Nous ne nous entraînons ensemble que depuis un mois et demi et nous sommes extrêmement satisfaites de notre performance, a dit Geneviève Bélanger. L’important pour apprendre la routine aussi vite est que nous nous connaissons depuis longtemps et que nous nous entendons bien.»

Visitez lamoisson.com
- Publicité -

Elles ont présenté une chorégraphie sur la thématique de l’héritage chinois au Canada. «Les Chinois ont bien compris ce que l’on voulait faire. Nous avons reçu de bons commentaires», soutient Fréchette.

Le duo s’est mesuré à ceux de la Chine, de l’Espagne et de la Russie qui ont occupé le podium. Les Canadiennes précèdent toutefois les duos des États-Unis et de l’Italie.

«Au cours des six dernières années, le Canada n’a jamais occupé un aussi haut rang, sauf lorsque la compétition s’était tenue au Canada. Les nageuses d’alors avaient terminé premières», mentionne-t-elle.

Âgée de 19 ans, Rachel Fréchette composait également l’équipe acrobatique du Canada. Terminant au pied du podium, le Canada se retrouve derrière la Chine, l’Espagne et la Russie. Elles sont toutefois à moins d’un point complet de l’Espagne et de la Russie.

«Nous présentions une nouvelle routine. Nous aurions aimé la médaille, mais ce n’était pas notre meilleure performance, même si le résultat est quand même bon», fait savoir Rachel Fréchette.

Les athlètes avaient le droit d’utiliser des costumes originaux et des accessoires. Pour cette chorégraphie, les Canadiennes ont nagé sur le thème des araignées. Les nageuses devaient exécuter neuf mouvements en deux minutes. «Nous avons manqué de synchronisme à la fin de notre routine et nous avons dû nous adapter à la blessure d’une de nos coéquipières», raconte-t-elle.

Cette compétition est jugée uniquement sur le mérite artistique par des juges de la FINA représentant des pays, dont les athlètes ne participent pas. Des célébrités (artistes et athlètes) de la Chine composaient également le jury. Le Trophée mondial est remis à l’équipe du pays qui a obtenu le plus de points au combiné de quatre routines (duo, équipe acrobatique, équipe libre et combo). Les Canadiennes ont remporté le troisième prix.

L’équipe nationale canadienne participera à sa prochaine compétition cet été. D’ici là, les nageuses devront démontrer qu’elles ont toujours leur place au sein de la formation. Membre de l’équipe nationale senior B de Synchro Canada, Rachel Fréchette tentera de se tailler une place au sein de l’équipe A. Au retour des Jeux olympiques de Londres, quatre places devraient se libérer.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top