- PUBLICITÉ -

Crédit photo Mateusz Kielpinski (FIS) – Mikaël Kingsbury, de Deux-Montagnes, à nouveau au haut du podium, cette fois en compagnie de Thomas Gerken Schofield, de la Grande-Bretagne, et Bradley Wilson, des États-Unis.

Kingsbury met la main sur un neuvième globe de cristal consécutif

Sans grande surprise en raison de l’avance quasi insurmontable qu’il détenait avant de s’y envoler, le skieur Mikaël Kingsbury a non seulement remporté, samedi dernier, la victoire en Russie, mais il a aussi confirmé son neuvième globe de cristal consécutif de Coupe du monde de bosses.

Ainsi, après avoir terminé deuxième, la semaine précédente, au Kazakhstan, le bosseur de Deux-Montagnes est retourné là où il a l’habitude de se retrouver plus souvent qu’autrement, c’est-à-dire tout au haut du podium. Il a, en effet, signé une septième victoire cette saison en 10 départs, et une 63e en carrière, lors de cette épreuve disputée à Krasnoyarsk, en Russie. Les trois autres fois où il n’a pu signer la victoire, c’est sur la deuxième marche, et pas plus bas, qu’il s’est retrouvé faut-il le préciser.

Juste s’amuser

Le doublé médaillé olympique détient maintenant 940 points au classement général de la Coupe du monde en bosses, 301 de plus que son principal poursuivant, le Japonais Ikuma Horishima, qui a été éliminé en huitièmes de finale pour une 11e position. Avec deux autres épreuves à l’horaire d’ici la fin de la saison, Kingsbury est donc assuré d’ores et déjà de rapporter un nouveau globe de cristal à la maison.

«Quand Ikuma a perdu son duel, on dirait que ça m’a enlevé une petite pression sur les épaules. Je pouvais alors juste m’amuser et sortir le meilleur ski que je pouvais faire», de mentionner, à Sportcom, Kingsbury, rejoint sur le podium par Thomas Gerken Schofield, de la Grande-Bretagne, et Bradley Wilson, des États-Unis.

«Cette année, dans toutes les [épreuves] de la Coupe du monde, il n’y a eu que des hauts moments, mais je dirais que celui-là a été l’un des plus beaux», d’ajouter le «King des bosses» pour qui il s’agissait d’une troisième victoire en trois départs en Coupe du monde en Russie.

Deux dernières épreuves à venir

Cette saison 2019-2020 de la Coupe du monde se terminera en fin de semaine prochaine, alors que les bosseurs seront à Idre Fjäll, en Suède, où une épreuve en simple et une autre en bosses en parallèle seront disputées.

Mikaël Kingsbury pourrait alors prendre une très sérieuse option sur un neuvième petit globe de cristal consécutif à sa collection, remis celui-là au meneur en ski acrobatique dans les six disciplines au programme de la Fédération internationale de ski (FIS).

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top