- PUBLICITÉ -
Kingsbury écrit une page d’histoire: Une 21e victoire à 21 ans

Source: [http://commons.wikimedia.org] – Mikaël Kingsbury a battu un record détenu par Jean-Luc Brassard pour le nombre de victoires en Coupe du monde.

Kingsbury écrit une page d’histoire: Une 21e victoire à 21 ans

Mikaël Kingsbury a éclipsé une marque historique de Jean-Luc Brassard en remportant la descente en duellors de l'épreuve des bosses de Voss, en Norvège, en Coupe du monde de ski acrobatique, dimanche dernier. Il a signé sa 21e victoire à sa quatrième saison alors que Brassard a mis 11 ans pour réaliser 20 triomphes.

«Je suis vraiment fier, surtout que je me souviens d’avoir vu Jean-Luc en action en Coupe du monde lorsque j’étais tout jeune. C’est un modèle pour moi et tous les skieurs de bosses, alors de me retrouver devant lui est vraiment incroyable. Je suis un gars qui adore les records et les statistiques, c’est vraiment tout un feeling aujourd’hui d’avoir réalisé ça», a déclaré le Deux-Montagnais de 21 ans, immédiatement après la compétition.

De son côté, Jean-Luc Brassard a tenu à féliciter Mikaël: «Eh bien, il était temps que mon record soit battu! Il l’a fait en seulement quatre ans! C’est comparable à Wayne Gretzky, à un si jeune âge. Je suis vraiment fier que Mik assure la relève. Notre sport a besoin de nouveaux visages, de nouvelles histoires et de gens qui contribueront à le garder bien en vie. Je suis vraiment heureux pour lui, pour l’équipe, et pour ce sport que j’aime tant.»

En grande finale, il devait affronter en duel nul autre que son grand rival Alexandre Bilodeau.«J’étais tellement concentré à essayer d’être parfait sur tous les points que je ne me souviens pas vraiment du reste. Je ne voulais pas faire d’erreurs et je voulais être le plus rapide. Je ne savais pas comment Alex avait skié à côté de moi, mais je savais que j’avais fait la descente que je voulais faire contre lui. Je suis vraiment content que ça ait bien fonctionné», a‑t‑il dit.

Avec sa seconde place sur le podium en Norvège, il s’agissait d’une 47e médaille pour Bilodeau en Coupe du monde. Il égale ainsi un autre record de Jean-Luc Brassard. Après la descente, le Rosemèrois a admis: «Mikaël ne m’a laissé aucune marge de manœuvre aujourd’hui. J’ai exécuté un énorme double full à mon saut du haut, mais ma section du milieu n’était pas aussi bonne que celle de Mik. Aujourd’hui, la victoire est allée au meilleur, il la méritait.»

Il y avait également une compétition de descentes individuelleslors de la journée de samedi. Bilodeau a remporté la deuxième place sur le podium, n’étant devancé que par le Russe Alexandr Smyshlyaev. L’Américain Patrick Deneen a pris le troisième rang, tandis que Mikaël Kingsbury a fini au 4e échelon.

Bilodeau ne s’est jamais gêné pour critiquer le travail des juges. Il en a fourni une autre preuve à la fin de cette compétition. «Je suis content de ma façon de skier. Ce n’était pas des conditions faciles. C’est toutefois difficile de comprendre comment un skieur qui atterrit sur une seule jambe puisse prendre la tête du podium.»

Le Russe a terminé avec un score de 25,51, alors que Bilodeau a décroché une marque de 25,28. Le Russe avait toutefois descendu plus rapidement avec un temps de 21,90 secondes, comparativement à 22,63 secondes pour Bilodeau.

Le Championnat du monde entre Kingsbury et Bilodeau sera décidé lors de la dernière épreuve de la saison qui sera disputée à La Plagne, en France, ce vendredi 21 mars. Il s’agira d’une autre épreuve en duel.

«Alex et moi, nous avons une année de compétition très serrée. J’ai 31 points d’avance au classement général. C’est parfait comme ça. Je le veux ce Globe de cristal. Je vais tout faire pour l’avoir», a terminé Mikaël. 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top