- PUBLICITÉ -
Kingsbury, champion canadien!

Mikaël Kingsbury termine officiellement sa saison avec le titre national en bosses.

Kingsbury, champion canadien!

Déjà détenteur de deux Globes de cristal

La semaine estivale a eu raison des Championnats canadiens, du moins en partie, mais pas de Mikaël Kingsbury. Le Deux-Montagnais, déjà champion du classement de la Coupe du monde 2012, a décroché le titre canadien des Championnats canadiens de ski acrobatique Postes Canada en bosses, tenus le 23 mars dernier.

Ne visant rien de moins que l’or, Kingsbury aura terminé sur la plus haute marche du podium à cet événement pour une deuxième année consécutive. Même si cette compétition n’a pas l’équivalence d’une Coupe du monde, six athlètes du circuit mondial étaient au rendez-vous où la relève de demain fait ses preuves.

Les températures inhabituellement chaudes de la semaine dernière ont toutefois forcé l’annulation de l’épreuve de bosses en parallèle et les finales en simple. La pluie et le mercure élevé ont fait en sorte qu’il ne restait, sur la piste Alexandre-Bilodeau, qu’une bande blanche bordée de terre brune. Les sauts étaient entourés de contreplaqué afin de les solidifier pour que les skieurs puissent s’exécuter. «La neige était molle. Il n’y avait pas de fond dur de neige, on calait. C’est la première fois que je faisais face à des conditions aussi mauvaises que ça», commente-t-il.

Après la tenue des qualifications en simple, des roches parsemaient le parcours. Pour assurer la sécurité des athlètes, les organisateurs ont décidé que les résultats des qualifications seraient utilisés pour déterminer le résultat final. «Nous avons fait une descente, celle des qualifications. Ils ont décidé d’annuler la finale pendant qu’on s’entraînait pour celle-ci. Il y a eu des blessés et un skieur a même brisé ses skis», raconte-t-il.

Cette victoire de Mikaël Kingsbury est le troisième titre national consécutif puisqu’en 2011, il avait gagné les deux épreuves (simple et parallèle). Vendredi dernier, il a obtenu 26.06 points. Il a exécuté sa descente habituelle de qualification, un périlleux arrière accompagné d’une vrille complète avec rotation latérale dans l’axe et deux rotations exécutées autour d’un axe frontal, deux sauts relevés avec lesquels il se sent à l’aise. «Je suis content de ma descente, mais c’est sûr que ce n’était pas mon meilleur ski. Compte tenu des conditions, c’était vraiment bon. Je suis content d’être allé chercher le titre. Ça finit super bien la saison. J’ai terminé sur le podium à tous mes départs», fait-il remarquer.

Récipiendaire de 13 médailles en Coupe du monde, le détenteur du Globe de cristal réitère qu’il s’agit pour lui du plus beau prix qu’il pouvait obtenir après une médaille olympique. Pour la suite, l’important sera de pouvoir participer aux Championnats du monde et y remporter l’or, l’an prochain, ainsi que de se qualifier pour les Jeux olympiques de 2014 afin d’y décrocher une médaille. «Les deux prochaines années seront les plus importantes pour moi», affirme-t-il.

Le banquet de fin de saison de l’Association canadienne de ski acrobatique a eu lieu samedi dernier, et a couronné Mikaël Kingsbury athlète masculin de l’année. L’obtention de ce titre lui permettra de se promener à son gré sur les routes grâce à un véhicule neuf Suzuki pour une période d’un an. «J’aurais pu rêver d’une meilleure saison parce que chaque fois que j’ai terminé deuxième, il y aurait eu moyen de terminer premier, mais je n’ai aucun regret», conclut-il.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top