- PUBLICITÉ -
Civismesports2017

Les autorités de la Ville de Saint-Eustache ont lancé une campagne de sensibilisation sur le civisme dans les estrades de ses plateaux sportifs.

Intimidation dans les estrades: Campagne de sensibilisation à Saint-Eustache

La Ville de Saint-Eustache lance une campagne de sensibilisation percutante sous le slogan «Du calme Ça reste un jeu!» pour améliorer le climat dans les estrades de ses plateaux sportifs. Cette campagne rappelle que les joueurs, bénévoles, arbitres et entraîneurs n’ont pas à subir l’agressivité de parents ou de partisans discourtois qui font preuve d’incivilité pendant les parties.

«Par cette campagne, nous voulons montrer à nos bénévoles que nous les soutenons et que nous prenons très au sérieux ce genre de comportement inacceptable et traumatisant pour eux. Il faut que la violence verbale et physique cesse et que les lieux où nos jeunes pratiquent leurs sports favoris soient dénués d’intimidation. Les arénas, piscine, terrains de soccer, de baseball ou autres doivent être sécuritaires et agréables à fréquenter pour tous. Les estrades sont le premier endroit où, en tant qu’adultes, nous avons le devoir de montrer l’exemple aux enfants et nous comporter avec civisme», a mentionné Marc Lamarre, conseiller municipal et responsable du volet sport et plein air de la Commission des loisirs.

Épingle à linge

La première phase de la campagne vise le Complexe Walter-Buswell où les murs des deux arénas seront placardés du slogan de la campagne. Lors des principaux événements et tournois, les parents, bénévoles et intervenants seront invités à porter une épingle à linge identifiée au thème de la campagne et à prendre position contre l’intimidation dans les estrades. Les médias sociaux et le Web seront aussi mis à contribution pour diffuser le message.

«L’idée est de permettre aux adultes qui ont des comportements tout à fait corrects et respectueux, et qui sont souvent des témoins impuissants de ce genre d’altercations, de faire connaître leur opinion et peut-être même d’intervenir auprès des fautifs en leur donnant leur épingle à linge sur laquelle on retrouve le slogan: Du calme. Ça reste un jeu! Ce geste tout simple pourrait désamorcer des situations potentiellement inacceptables», a ajouté Nicole Carignan-Lefebvre, conseillère municipale et présidente du Comité des communications et des relations avec les citoyens.

«L’agressivité verbale n’a pas sa place dans nos plateaux sportifs et il faut lancer un message clair. Crier, insulter, menacer des arbitres, des entraîneurs ou des organisateurs sera pris très au sérieux et ne sera pas toléré. Les fautifs pourraient se voir expulser des lieux ou mettre en accusation, lorsque les délits sont plus graves.» a conclu le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron.

Soulignons que cette campagne est réalisée à l’initiative du Comité des communications et des relations avec les citoyens, en collaboration avec le Service du sport et du plein air et du Service des communications et des relations avec les citoyens. Elle a été conçue par l’agence Communications Studiogrif.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top