- PUBLICITÉ -

Mikaël Kingsbury, sonneur de cloche au match de l'Impact de Montréal.

Impact de Montréal: Mikaël Kingsbury sonne la cloche quatre fois

Le Deux-Montagnais Mikaël Kingsbury, six fois gagnant de suite du Globe de cristal en Coupe du monde de la Fédération internationale de ski (FIS) et médaillé d’argent olympique à Sotchi aux Jeux olympiques d’hiver de 2014, s’est payé, comme on dit ici, la traite, samedi dernier, en après-midi, en sonnant la cloche non pas une, mais bien quatre fois lors de la victoire de l’Impact de Montréal.

Le groupe de supporters de l’Impact de Montréal appelé les 1642 Montréal l’avait, en effet, invité à titre de de sonneur de cloche pour le match contre les Timbers de Portland disputé au Stade Saputo. Le bosseur Deux-Montagnais, qui assistait à son deuxième match de l’Impact, a vu les locaux remporter 4-1, ce qui l’a donc appelé appelé à sonner cette fameuse cloche à chacun des quatre buts marqués.

«C’est un honneur pour moi de sonner la cloche aujourd’hui. Il y a beaucoup d’ambiance, ça chante«, a simplement commenté l’athlète de Deux-Montagnes.

Les quatre buts en question qui ont permis à Kingsbury de sonner la cloche ont été l’œuvre d’Ignacio Piatti, qui a touché les cordages deux fois, ainsi que de Kyle Fisher et d’Ambroise Oyongo. Il s’agissait, précisons-le, d’une première victoire de l’Impact (3-4-4) après deux revers à domicile cette saison.

Baptisée «L’Étoile du Nord» après un vote des partisans sur Twitter et installée dans le virage est du Stade Saputo, précisément dans la section 114, la fameuse cloche en fonte de 112 cm de diamètre a retenti une première fois au mois d’octobre 2015. C’est le maire de Montréal, Denis Coderre, qui le premier en avait fait alors l’expérience. Il avait à ce moment fait retentir la cloche deux fois dans une victoire de l’Impact de Montréal contre le FC de Toronto.

Pour la petite histoire, mentionnons que la cloche, dénichée sur Internet d’un vendeur de cloches antiques de Brooklyn, au Michigan, a été conçue en 1885 à Cincinnati, puis installée dans une église à l’ouest de Springfield, en Ohio. Un fermier canadien l’avait ensuite acheté la terre où était située l’église avant de la démolir. Il avait toutefois conservé la cloche et l’a plus tard vendue à un collectionneur.

Ce sont finalement, en 2015, les supporters des 1642 Montréal qui acquis cette fameuse cloche.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top