- PUBLICITÉ -
Guillaume Gauthier veut amorcer les séries avec aplomb

Guillaume Gauthier avec un chandail de l’Océanic de Rimouski.

Guillaume Gauthier veut amorcer les séries avec aplomb

Il obtient beaucoup de temps de glace avec les Voltigeurs

Après avoir constitué le premier choix de l’Océanic de Rimouski à l’été 2011 – le troisième au total dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) –, Guillaume Gauthier a été échangé aux Voltigeurs de Drummondville en janvier 2012 en compagnie d’Alex Edmond et d’un choix de cinquième ronde en 2012 contre le capitaine rimouskois Jean-Phillipe Mathieu et un choix de troisième ronde en 2012. Cette transaction est survenue après sa participation au Défi mondial des moins de 17 ans.

L’athlète de 16 ans fait partie du virage jeunesse entrepris par les Voltigeurs de Drummondville cette saison. Gauthier occupe présentement la position d’ailier gauche avec les Voltigeurs, et il a vu son utilisation augmenter grâce à cette transaction. Gauthier avait en effet été laissé de côté durant une dizaine de parties lorsqu’il jouait pour l’Océanic, une situation qui ne s’est pas produite avec sa nouvelle équipe.

Beaucoup de missions offensives

Il obtient beaucoup de temps de glace au sein d’un trio à caractère offensif. Il joue aussi sur la deuxième vague d’attaque massive. La composition des trios change match après match, et Guillaume Gauthier estime qu’il s’agit là d’une excellente façon de développer des liens avec les autres gars de l’équipe. À Drummondville, le temps de glace qu’il obtient lui permet d’augmenter sa confiance, un élément important pour ce jeune qui en est à sa première année dans les rangs juniors. Au moment de l’entrevue, il ne restait que quelques matchs à jouer avant le début des séries – qu’il aborde avec beaucoup d’aplomb –, avec plusieurs parties contre des équipes de sa division: «Nous disputerons beaucoup de matchs de 4 points, c’est très important.»

Il veut aider les Voltigeurs à entrer dans les séries avec le momentum, afin que son équipe se rende le plus loin possible. «C’est là qu’on voit qui sont les gagnants», affirme l’ailier gauche marthelacquois, qui ne s’est pas donné d’objectifs précis quant à sa production offensive, estimant qu’il s’agissait pour lui d’une saison d’apprentissage. «J’apprends à vivre toutes les petites choses qui peuvent arriver, comme le fait d’être laissé de côté un match et de jouer le lendemain. Pour moi, demain est un nouveau jour, peu importe ce qui arrive», dit-il.

Reconnu pour sa vision du jeu et son très bon sens de l’anticipation, Guillaume Gauthier estime qu’il doit par contre augmenter la force de son coup de patin: «Il faut que j’augmente ma vitesse à tous les points de vue, car ça s’en vient de plus en plus rapide dans le hockey d’aujourd’hui», dit-il. Il avoue aussi qu’il devra s’améliorer sur le plan défensif en vue de devenir un joueur plus complet.

L’athlète de 5 pieds 9 pouces et 170 livres, qui est originaire de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, a joué son midget AAA avec les Vikings de Saint-Eustache.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top