- PUBLICITÉ -
Georges Méthot nous a quittés

Georges Méthot aura notamment donné beaucoup auprès de la jeunesse eustachoise.

Georges Méthot nous a quittés

La communauté sportive en deuil

La communauté sportive eustachoise est en deuil à la suite du décès de Georges Méthot, survenu le 23 novembre dernier, à l’âge de 74 ans.
Résident de Saint-Eustache, il aura été lui‑même un très bon athlète dans sa jeunesse, lui qui excellait comme gardien de but au hockey.

Son amour pour cette discipline sportive l’a d’ailleurs amené à s’impliquer comme entraîneur au début des années 1970. Après quelques saisons derrière le banc, il est devenu le gérant général du bantam BB. Par la suite, en compagnie notamment de Gaétan Savard et de Pierre Richer, ils ont réussi à amener une concession d’un club junior A en sol eustachois, en remplacement des Patriotes junior B. Durant toutes ses années de bénévolat au sein de l’AHMSE, il a aussi occupé le poste de président et a œuvré au succès du tournoi bantam.

Des Bisons tatoués sur le cœur

Grand amateur de baseball également, en 1985, aux côtés de Larry Bélisle et de Claude Beauregard, ils ont vu leurs efforts récompensés par l’arrivée d’une équipe de calibre junior AA, soit les Ducs de Saint-Eustache. Puis, en 1987, ce fut l’entrée au sein de la Ligue junior élite. Puisqu’il y avait déjà une formation qui portait le nom des Ducs (Longueuil) et qu’il existait aussi un club appelé les Patriotes (Sainte‑Foy), ils ont opté pour le nom des Bisons, après avoir accueilli le Championnat canadien de baseball Bison. Au sein de cette organisation où il a campé le rôle de président, directeur-gérant et vice-président, il a vécu des moments riches en émotions, dont le championnat des séries éliminatoires en 1990. Cette année‑là, il a même fait partie de l’exécutif du circuit junior élite en tant que vice‑président.

D’autre part, il a agi pendant plusieurs années comme chef scout et commissaire pour le district Saint‑Jérôme pendant trois ans. Bref, il aura consacré une grande partie de sa vie au bénéfice des jeunes.

Un battant dans la maladie

En 1993, Geroges Méthot apprend une très mauvaise nouvelle. Il souffre de la sclérose latérale amyotrophique. C’est à la suite d’un voyage dans les Caraïbes qu’il aurait contracté cette maladie. Affecté par la forme primaire, ses médecins parlent d’une espérance de vie de 5 à 10 ans. En homme de caractère qu’il était, malgré une perte d’autonomie passablement fulgurante, il refuse de se laisser abattre.

Avec la perte de l’usage de ses jambes, beaucoup de problèmes à communiquer, et autres problèmes de santé rattachés à cette terrible maladie, mais appuyé par une épouse en or en Louise Lavallée, il devient un passionné d’informatique. Mieux connu sous le pseudonyme de «Médé», il opérait jusqu’à tout récemment le site Internet des Seigneurs des Mille‑Îles (hockey AA et AAA) avec beaucoup d’efficacité et d’assiduité. Pendant plusieurs années, il en a fait de même avec le site des Bisons de Saint‑Eustache.

Vous pouvez parier que si ce n’est les autorités municipales qui honorent sa mémoire d’une façon spéciale, les Bisons vont assurément poser un geste pour celui qui avait le logo de cette équipe tatoué sur le cœur. Cet homme d’engagement l’a définitivement bien mérité.

 

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top