- PUBLICITÉ -
Gabriel Vermette et Francis Desrosiers font sentir leur présence

Photo Pierre Latour - Membre régulier de la brigade défensive des Saguenéens, Gabriel Vermette apporte aussi beaucoup à sa formation sur le plan physique et en raison de son leadership.

Gabriel Vermette et Francis Desrosiers font sentir leur présence

Avec les Saguenéens

Occupant pour le moment une place au milieu du classement général et aspirant à remporter au moins une ronde en séries éliminatoires, les Saguenéens de Chicoutimi semblent être déterminés à atteindre cet objectif, eux, qui lors de la récente période de transactions, ont mis la main sur des vétérans de qualité.

À noter qu’au sein de cette formation de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), on retrouve deux joueurs des environs, soit le défenseur de Mirabel Gabriel Vermette, de même que le gardien de but de Saint-Joseph-du-Lac Francis Desrosiers.

Lors du passage des Saguenéens à Boisbriand, le 4 janvier dernier pour y affronter l’Armada, les deux hockeyeurs en question ont fait belle figure. À l’œuvre devant plusieurs parents, amis et connaissances, et même s’il a terminé la rencontre avec un différentiel de moins un, Vermette s’est montré en général très solide à la ligne bleue. Avec son solide gabarit à 6 pieds 1 pouce et 196 livres, l’arrière-garde de 19 ans ne craint surtout pas de s’impliquer physiquement dans le feu de l’action. Reconnu davantage pour ses qualités défensives, celui qui compte 4 buts et 10 passes en 41 parties (différentiel de plus 7), lors de ce match, a été passablement utilisé. En plus d’être de la première paire de défenseurs en désavantage numérique, à quelques reprises, il a été désigné sur la deuxième vague du jeu de puissance, tout en étant sur la glace en fin de 3e, alors que tirant de l’arrière 2-3, son équipe tentait de provoquer l’égalité.

Les aptitudes de leader de Vermette sont aussi reconnues au sein des Saguenéens, lui qui a été nommé capitaine de sa formation cette saison. «Après avoir été affligé par une blessure qui a perturbé mon entraînement estival, cela a affecté la qualité de mon jeu en début de calendrier. Cependant, depuis quelques semaines, mon synchronisme est revenu à son mieux», confiait celui-ci à l’issue de ce duel.

Visitez lamoisson.com
- Publicité -

Francis Desrosiers tient bien son bout

Tout comme l’an dernier, adjoint à l’excellent cerbère Christopher Gibson, Francis Desrosiers a eu l’opportunité de jouer un rôle plus significatif avec la présence de Gibson au Championnat mondial des 20 ans et moins. Le Joséphois n’a pas déçu l’état-major des Saguenéens en livrant de solides performances. Entre autres, le 4 janvier face à l’Armada, malgré le revers, il a connu un fort match, effectuant plusieurs arrêts-clés.

Puis, encore récemment, face aux puissants porte-couleurs des Tigres de Victoriaville, il s’est montré alerte dans un gain de 4-3. Malgré son brio, avec le retour de Gibson et la période de transactions terminée pour cette saison, tout porte à croire qu’il sera confiné au poste d’auxiliaire. «Autant cette année qu’à pareille date la saison dernière, j’ai prouvé que je pouvais bien m’acquitter de ma tâche devant le filet. Pour le reste, ce n’est pas moi qui a la décision finale sur mon utilisation.»

Avec deux autres années d’éligibilité dans la LHJMQ après cette saison, en lisant entre les lignes, on peut en déduire que Desrosiers, que ce soit à Chicoutimi ou ailleurs, aspire à camper un rôle de cerbère numéro un.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top