- PUBLICITÉ -
Encore plein de projets germent dans la tête de Christian Côté

Photo Yves Déry - Très bien épaulé selon ses dires, Christian Côté est fier du travail accompli au sein de l’Association de soccer de Saint-Eustache depuis qu’il a accédé à la présidence en 2008.

Encore plein de projets germent dans la tête de Christian Côté

Association de soccer de Saint-Eustache

Avec un taux de rétention qui s’avère excellent à ses yeux au sein du conseil d’administration de l’Association de soccer de Saint-Eustache (ASSE), c’est un président heureux en Christian Côté et débordant d’enthousiasme qui a fait part récemment du portrait actuel de l’ASSE et des projets pour le futur.

Ce dernier entreprend une 4e année à la tête d’une organisation qu’il considère en excellente santé. Pour lui, c’est d’autant plus motivant d’avoir à ses côtés d’autres bénévoles et employés qui, dans le plaisir la plupart du temps, unissent leurs compétences et leur dévouement pour relever divers défis. Le tout dans le but de faire avancer la cause du soccer en sol eustachois.

Dans un premier temps, Côté et ses acolytes ont tenu à mettre en valeur l’existence de l’ASSE ayant pris officiellement naissance en 1973. Ainsi, avec ce 40e anniversaire qui approche, les dirigeants ont décidé de concevoir un nouveau logo et déterminer un nom commun pour les équipes intercités. Selon ce qu’il a été permis d’apprendre, le dévoilement officiel s’effectuera au début de 2012, en marge de la 4e édition du Tournoi de soccer intérieur.

Prendre soin des joueurs

Même si la décision d’accorder un repos à tous les joueurs en novembre et en décembre en priorisant les tournois (à compter de janvier 2012) au détriment des ligues d’hiver n’a pas plu à tous les entraîneurs, Christian Côté pense qu’à long terme, davantage de répercussions positives découleront de cette prise de position.

«En lien, dit-il, avec le programme de développement de l’athlète à long terme, nous estimons que pour espérer garder nos joueurs plus longtemps au soccer, il est essentiel de leur accorder du repos et pour les intéressés, de leur permettre de s’adonner à d’autres disciplines sportives.»

Il s’avère par ailleurs intéressant de voir qu’au niveau du «membership», des démarches ont déjà été entreprises pour viser encore plus haut. Dès cet hiver, s’il y a suffisamment d’inscriptions, des jeunes enfants de 3 et 4 ans auront maintenant l’opportunité de s’initier au soccer. Pour le succès de ce programme que l’on compte étendre dès la prochaine saison d’été, la participation active des parents sera sollicitée sur le terrain.

Au niveau senior, avec des clubs A qui ont déjà vu le jour, l’objectif sera de former des équipes compétitives dans la classe AA. Avec des équipes semi-professionnelles qui amorceront leurs activités au printemps 2012 à Blainville et à Boisbriand, selon le grand manitou de l’ASSE, on assistera à l’exode des athlètes eustachois à compter de la catégorie U-16, si aucun projet ne se concrétise en ce sens.

Avec cette augmentation de joueurs à prévoir qui, selon les prévisions optimistes, avoisinerait les 1 400 participants en 2013, du jamais vu pour l’association eustachoise, un nouveau terrain idéalement synthétique répondrait à une demande légitime. Christian Côté a confirmé qu’un projet en bonne et due forme avait déjà été déposé aux autorités municipales de même que le souhait de rendre le terrain à 11, de Chénier, et celui à 7, de Clair Matin, entièrement en surface synthétique. Apparemment, le dossier aurait été bien reçu.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

La meilleur des aventures sucrées
- PUBLICITÉ -
Top