- PUBLICITÉ -
En route vers Calgary: Pas de repos cet été pour Audrey Joly!

Une fois de plus

En route vers Calgary: Pas de repos cet été pour Audrey Joly!

L’Eustachoise et athlète d’élite en nage synchronisée, Audrey Joly, aura un été chargé. En effet, elle s’entraînera à Calgary en vue de compétitionner au sein de l’équipe junior du Canada aux prochains Championnats panaméricains de nage synchronisée UANA 2015, qui auront lieu à Calgary, du 17 au 23 août prochains.

En avril dernier, Audrey s’est positionnée au 4e rang du classement des nageuses synchronisées canadiennes lors des qualifications pour l’équipe junior du Canada, qui ont eu lieu à Toronto.

Cette 4e place la campe en bonne position pour faire partie d’un duo aux Championnats panaméricains de Calgary. «Puisque je me suis classée quatrième, j’ai l’espoir d’être sélectionnée pour faire un duo. Mais il ne faut pas s’emballer trop vite. C’est dans les premières semaines d’entraînement à Calgary que les entraîneurs sélectionneront les duos», précise-t-elle.

Pour la jeune femme, qui vient tout juste de célébrer son 17e anniversaire de naissance, le 19 juin dernier, passer un été à Calgary loin de ses parents n’est pas nouveau. Elle s’y était rendue il y a deux ans puisqu’elle avait été repêchée par l’équipe du Canada des 13-15 ans, en vue des Championnats panaméricains de nage synchronisée UANA 2013, de Porto Rico. Et elle avait fait bonne figure en ramenant deux médailles à son cou: la médaille de bronze en duo avec la nageuse Andrée-Anne Côté, et la médaille d’argent en équipe.

La jeune femme s’est dite très contente de son année où elle a atteint tous ses objectifs. Elle se dit fière d’avoir participé aux Jeux du Canada de Prince George, une expérience qui l’amène à vouloir poursuivre son rêve olympique. «À Prince Georges, c’était comme des mini Jeux olympiques, raconte-t-elle. J’ai adoré mon expérience là-bas et surtout le fait qu’il y avait des athlètes de plusieurs disciplines. Quand nous n’étions pas en compétition, nous assistions aux compétitions pour encourager les athlètes de la délégation du Québec», se souvient-elle.

Une expérience qui la pousse à poursuivre sa remontée en vue de devenir une athlète olympique. Pour son entraîneuse du Club Dollard Synchro, Geneviève Beauregard, il ne fait aucun doute qu’Audrey a l’étoffe pour s’y rendre si elle le désire. «Tout à fait, sans aucun doute, Audrey a le potentiel pour se rendre aux Jeux olympiques!», confie-t-elle en entrevue téléphonique. «Je suis excessivement fière d’elle. Cette année, Audrey a bien travaillé. Elle a beaucoup gagné en maturité et en autonomie», précise-t-elle.

Elle souligne également que les nageuses synchronisées qui participent aux Jeux olympiques sont souvent dans la vingtaine, voire dans la trentaine. Audrey dispose donc de quelques années devant elle pour se perfectionner et atteindre son rêve.

Une nouvelle étape de vie

La fin de l’été marquera également une nouvelle étape de la vie d’Audrey qui entamera, dès le lendemain matin de son retour de Calgary, ses études collégiales. Elle poursuivra ses études en sciences de la nature au cégep Montmorency tout en laissant de la place à sa discipline sportive en joignant le programme Alliance sport-études. Une chance qui lui ouvre toutes les voies pour poursuivre sa carrière sportive et, qui sait, viser d’autres podiums!

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours fête des pères

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top