- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Doubles victoires pour les Patriotes et Monarques

Une semaine presque parfaite pour les deux clubs

Les Patriotes et les Monarques n’ont échappé qu’un seul point Franc-Jeu lors du week-end dernier alors que chacune des équipes est sortie victorieuse de leur double confrontation.

Les Patriotes ont été spoliés de ce précieux point alors que le Laser de Boisbriand, qui n’avait plus rien à perdre et qui a cherché noise tout au long du match, a réussi à provoquer une mêlée en fin de match pour entraîner les punitions fatales. Quant aux Monarques, ce n’est que par deux minutes qu’ils ont raté le couperet Franc-Jeu de vingt-deux minutes.

Les Monarques, à domicile tout le week-end dernier, ont d’abord pris la mesure des Stars de Lachute par le pointage de 6-2. Jean Charest, qui redoutait une rencontre houleuse, avait donné un mot d’ordre strict à tous ses joueurs : «Pas question d’embarquer dans le jeu des Stars. Ils devaient se pousser, purement et simplement. Et à la fin, nous nous sommes aussi poussés avec une victoire convaincante», a-t-il résumé. Jean-Sébastien Pilon a dirigé l’offensive des vainqueurs avec une paire de buts tandis que Francis Lagacé, Alexandre Brazeau-Gadoua, Tommy Piché et Kevin Laplante complétaient le pointage. Félix Lessard et Kevin Marineau ont compté pour les Stars. Le lendemain, contre les Diables de Mont-Tremblant, une autre journée de six buts a permis aux hommes de Charest de triompher par 6-4. Les Monarques menaient 5-0 après deux périodes mais leur assiduité au cachot a bien failli leur coûter la victoire alors que les Diables ont sorti les cornes quatre fois avant pour donner la frousse à l’entraîneur-chef Charest. «On a joué la presque totalité du troisième vingt en désavantage. On sort comme des lions et on dirait qu’on s’asseoit ensuite dessus. Ça va finir par nous coûter cher», a-t-il averti en terminant.

Enfin des buts !

Onze buts en deux matchs pour les Patriotes, une denrée rare cette saison. C’est toutefois cette production qui a permis aux hommes de Daniel Héroux d’inscrire leur premier week-end parfait ou presque depuis les 17 et 18 octobre dernier. Vainqueurs 5-3 des Mustangs de Repentigny vendredi, les Patriotes n’ont fait qu’une bouchée du Laser le lendemain. Pier-Luc Crevier a compté deux fois à Repentigny, secondé par Frédéric Pilon, Nicolas Grenier et Jason Monpetit. Samedi, à Saint-Eustache, les hôtes semblaient bien décidés à prendre avantage de la faiblesse apparente des visiteurs mais ils ne menaient que par 2-1 après deux périodes. C’est au tiers final que les Patriotes ont rivé le clou à leur adversaire en marquant deux fois dans la première minute de jeu et ajoutant deux autres buts en route vers cette décisive victoire de 6-1. Kevin Lepage a volé la vedette en offensive avec un truc du chapeau tandis qu’Alexis Bouchard-Laberge, Pier-Luc Crevier et Jean-Philippe Angers logeaient eux aussi le palet derrière la ligne rouge. «Nous venons de disputer deux gros matchs en espérant qu’ils nous inspirent pour le prochain week-end de trois matchs qui nous attend», a laissé tomber Héroux à l’issue de la rencontre.

Les Patriotes sont à domicile, ce samedi, pour recevoir le National à 19 h 30 avant de rencontrer les Alouettes, dimanche, à Sainte-Thérèse. Les Monarques reçoivent, dimanche, les Archers au complexe du Val-d’Espoir, à 17 heures.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top