- PUBLICITÉ -
Deux victoires en trois matchs en ce début d'année

Photo Yves Déry - Le gardien de but eustachois Charles-Olivier Lajoie-Giguère a signé une victoire contre Magog et a subi la défaite contre Lac-Saint-Louis la semaine dernière.

Deux victoires en trois matchs en ce début d’année

Les Vikings sur une belle séquence

Les premiers matchs de l’année 2013 se sont avérés fructueux pour les Vikings de Saint-Eustache. Les joueurs de l’entraîneur-chef Dave Thériault ont en effet signé deux victoires en trois matchs, et si l’on inclut les deux victoires consécutives de la fin de 2012, l’équipe évoluant dans la Ligue midget AAA compte quatre victoires à ses cinq dernières rencontres.

Magog

Les Vikings ont bien commencé l’année avec un gain de 2 à 1 sur les Cantonniers de Magog, le 4 janvier dernier. Frédérick Ouellet (son 7e de l’année) a ouvert la marque pour les Eustachois en première période, en complétant un jeu de Kaelan Moore et Tristan Gray-Gagnon, qui ont obtenu des mentions d’aide sur le jeu. Saint-Eustache a accentué son avance en troisième période au cours d’un avantage numérique avec le 11e but de la saison de Jonathan Desbiens, préparé par Nicolas Meloche et Vincent Ouellet. Les Cantonniers de Magog ont répliqué moins de 30 secondes plus tard, réduisant l’écart d’un but. Saint-Eustache a tenu bon pour permettre au gardien Charles-Olivier Lajoie-Giguère de signer une quatrième victoire, lui qui a repoussé 25 des 26 tirs dirigés vers lui. Les Vikings ont pour leur part lancé à 29 reprises sur le filet adverse.

Lac-Saint-Louis

Disputé à Saint-Eustache contre les Lions du Lac-Saint-Louis, le deuxième match de l’année s’est soldé par une défaite de 5 à 2 des Vikings.

Les troupiers de Dave Thériault menaient 2-1 après deux périodes, grâce notamment au but de Félix Séguin compté à 19:39 de cet engagement. Malheureusement, Lac-Saint-Louis a compté quatre buts sans riposte au dernier tiers contre le gardien eustachois Charles-Olivier Lajoie-Giguère. Malgré 14 tirs au cours de cette même période, les Vikings n’ont pas été en mesure de percer la muraille du gardien Nicholas Gavrielatos, qui poursuit son bon travail devant la cage des Lions, lui qui a remporté le titre de joueur du mois de décembre dernier au sein de cette organisation. Saint-Eustache n’a pas été en mesure de capitaliser sur les quatre avantages numériques qu’ils ont obtenus au cours de la rencontre. Il faut dire aussi qu’ils ont accordé sept avantages numériques à leurs adversaires.

Gatineau

Au départ d’une série de trois rencontres en cinq jours, les Vikings étaient les visiteurs de l’Intrépide de Gatineau, mercredi dernier. Ils ont bien amorcé la séquence avec un gain de 5 à 2 dans un match où Nicolas Meloche et Benjamin Bohémier se sont signalés sur le plan offensif en comptant deux filets chacun.

Après avoir accordé le premier but en première période, Saint-Eustache a égalé la marque en milieu du deuxième engagement. Gatineau a repris les devants quelques minutes plus tard, mais pour peu de temps, car les Vikings ont égalé à nouveau la marque et ont par la suite pris les devants à l’aide d’un but compté sur un lancer de punition accordé à Félix Desjardins et d’un autre obtenu en désavantage numérique par Nicolas Meloche.

Les deux équipes ont marqué chacun un but en troisième période. La douzaine était à l’honneur dans ce match, alors que le gardien David Richer obtenait sa 12e victoire de la saison et que le capitaine Benjamin Bohémier comptait son 12e but.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top