- PUBLICITÉ -
Deux filles d’ici en route pour le désert marocain

Andréanne

Deux filles d’ici en route pour le désert marocain

Trophée Roses des Sables

Annie Riopel, de Saint-Eustache, et Andréanne Longpré, de Blainville, se sont inscrites pour le l’édition 2014 du Trophée Roses des Sables. Un rallye 4x4 100 % féminin au cœur du désert marocain. Premier challenge pour le duo, récolter les 25 000 pièces nécessaires à la réalisation du projet.

L’idée vient d’Andréanne. «Je regardais des rallyes à la télé. Les filles s’entraident, se dépassent. Pour des raisons personnelles, j’avais envie de relever ce défi.» Pour l’accompagner, elle se tourne vers sa collègue de travail, Annie, «une personne déterminée et de confiance» qui, après une courte réflexion, embarque dans le projet.

L’inscription a été validée en juin dernier. Voyage, hôtel, frais d’inscription, location d’une voiture tout terrain (en France). Au total, le budget s’élève à 25 000 $. L’équipage numéro 30, autobaptisée Sweet roses, s’est donc engagé corps et âme dans la recherche de fonds. «C’est un deuxième job!» Les deux filles et leur famille multiplient les initiatives. Elles passent leurs dimanches à faire des gâteaux; elles revendent aussi des soupes, des fromages; épluchent du blé d’Inde. En 2014, Annie et Andréanne passeront à la vitesse supérieure en organisant plusieurs activités: une soirée poker à Montréal, une soirée dégustation de vins avec un sommelier à Blainville et un souper spaghetti. «Nous cherchons aussi des sponsors. Nous allons mettre des autocollants, non seulement sur notre voiture au Maroc, mais aussi sur nos véhicules ici au Québec pour qu’ils aient une bonne visibilité durant l’année à venir», expliquent les filles.

Côté sport, contrairement aux autres raids, l’objectif pour les 200 équipages en course ne sera pas d’aller le plus vite, mais de faire le moins de kilomètres possible. Il faudra faire parler son sens de l’orientation. Andréanne s’est inscrite comme pilote principale. «Mais je n’ai jamais conduit de voiture à vitesses manuelles. Je vais devoir m’entraîner cet hiver!» avoue‑t‑elle, même pas effrayée. Les filles auront droit à un week‑end de formation. Au programme, inspection mécanique, changement des pneus et utilisation d’une boussole.

Au-delà de l’aventure sportive, le Trophée Roses des Sables se veut aussi une expérience solidaire envers le Maroc, terre d’accueil de la compétition. Ce raid permet à l’association Enfants du Désert, grâce au partenariat avec l’organisation Désertours, de récolter chaque année plusieurs tonnes de matériel pour les enfants. Une motivation supplémentaire.

Dans un an, presque jour pour jour, le duo sera en plein cœur du désert marocain pour une aventure absolument unique: une étape dans les dunes sablonneuses, une nuit en totale autonomie au cœur du désert… De quoi rêver ou… cauchemarder. «Non, ce qui nous inquiète, c’est le financement. Une fois qu’on sera là‑bas…» En attendant, Annie et Andréanne rendent hommage à leur entourage. «Ce sera un déplacement de près de trois semaines au total. Nos familles et notre employeur, les Aliments I‑D, sont très compréhensifs et nous appuient beaucoup.»

Si vous voulez aider les deux aventurières, retrouvez‑les sur Facebook!

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top