- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Deux figures importantes chez les Voltigeurs

Louis‑Philip Guindon et Guillaume Gauthier

Pendant que l’un occupe le poste de gardien numéro un de l’équipe, l’autre s’avère un attaquant qui campe un rôle clé pour faire produire l’attaque des Voltigeurs de Drummondville. Ainsi, au‑delà de leur cheminement individuel dans la quête d’une carrière professionnelle, Louis‑Philip Guindon et Guillaume Gauthier font tout en leur possible pour satisfaire les exigences des dirigeants des Voltigeurs de Drummondville.

D’ailleurs, contrairement au sport individuel, l’athlète est tributaire des missions qui lui sont confiées dans des concepts d’interdépendance. Ainsi, il arrive pour certains individus de ne pas se sentir à l’aise au sein d’une organisation, la chimie passant difficilement entre les parties concernées.

De fiers représentants

Dans le cas du cerbère Guindon et de l’ailier droit Gauthier, les deux sont pour le moment heureux de porter les couleurs des Voltigeurs. Quoiqu’ignoré au récent repêchage de la Ligue nationale, le gardien de 6 pi 1 po et 177 livres a gagné en confiance durant la dernière saison estivale en participant à des camps d’essais, et ce, autant avec le Canadien de Montréal que les Capitals de Washington. Même s’il n’a pas obtenu de contrat de la part de l’une ou l’autre de ces formations, les rapports ont été très bons à son sujet, aux dires de son agent Allan Roy.

Le Joséphois de 18 ans peut donc continuer d’attirer l’attention des clubs de la LNH s’il continue de s’affirmer en 2013‑2014. «En tant que gardien numéro un, l’état-major des Voltigeurs s’attend à beaucoup de moi. Si je parviens à prouver que je peux remporter ma part de matchs contre des clubs de premier plan, je sais que mes chances d’accéder au niveau supérieur augmenteront.»

Soit dit en passant, au moment d’écrire ces lignes, Guindon montre une fiche de 3 gains contre 4 revers, avec une moyenne de buts alloués de 2,54 et une moyenne d’efficacité de ,910.

Faire sentir sa présence

Un peu plus jeune de quelques mois par rapport à Louis‑Philip, et à la lumière du match qu’il a disputé face à l’Armada de Blainville-Boisbriand le 4 octobre dernier, Guillaume Gauthier montre un visage différent cette année. Toujours reconnu notamment pour ses habiletés offensives, il s’avère nettement plus impliqué sur le plan physique. Lors de ce duel perdu par les Voltigeurs 4‑1, il a même tenté de stimuler ses coéquipiers, après le 1er but de l’Armada, en jetant les gants face à Julien Bahl. Tard en 3e période, il devait marquer le seul but de son équipe, en supériorité numérique.

Sans se fixer d’objectifs précis sur le plan personnel, il cherche simplement à devenir un attaquant encore plus complet, capable de rendre de précieux services au club drummondvillois à plusieurs égards. Jusqu’à maintenant, sa recette semble rapporter, lui qui, en 10 parties, présente un bilan de 5 filets et 4 aides, avec un différentiel de plus 2.

«Je suis fier de ma progression et j’ai retrouvé ma confiance en mes moyens. Nous avons une bonne équipe à Drummondville, et mon but est de faire des Voltigeurs la meilleure formation possible.»

Précisons que Gauthier sera éligible au prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top