- PUBLICITÉ -
Des athlètes qui se démarquent

Photo Yves Déry - Voici cinq athlètes nommés au Gala du Mérite sportif de Saint-Eustache. Ce sont Luis-Daniel Zokadagui, Miori Hénault, Sophie Marois, Marie-Lou Lapointe et William Marois.

Des athlètes qui se démarquent

CASE

Le Club aquatique Saint-Eustache (CASE) a été actif dans les dernières semaines, revenant d’un camp d’entraînement en Espagne, voyant plusieurs de ses nageurs au Gala du Mérite sportif et préparant les compétitions de la saison en vue des Jeux d’été du Canada de 2013.

C’est Sophie Marois qui a eu la chance avec son entraîneur Sébastien Poulin, de partir s’entraîner en Espagne au grand air dans des bassins de 50 mètres, en plus de pouvoir échanger avec d’autres nageurs et entraîneurs.

Pour Sophie, cette expérience a été motivante: «C’était vraiment le fun, on n’est pas habitués de nager avec de gros groupes d’entraînement», s’est-elle exprimée en entrevue. Selon son entraîneur, l’Espagne a eu un impact physique et psychologique positif sur l’athlète qui, depuis son retour, a déjà nagé dans ses meilleurs temps après six semaines d’entraînement. «On va pouvoir construire la saison là-dessus», a-t-il annoncé confiant.

La nageuse de 17 ans, qui partira pour l’Oregon en décembre, s’entraîne une vingtaine d’heures par semaine et l’Espagne lui a permis de voir «que j’étais dans les meilleures» et de se faire remarquer par les autres entraîneurs et nageurs. Le temps de la jeune fille a été classé 20e au pays cet été.

Mérite sportif

Plusieurs nageurs du CASE se sont illustrés et leurs performances ont été soulignées lors du Gala d’excellence du Mérite sportif de Saint-Eustache. C’est le cas de Marie-Lou Lapointe, finaliste dans la catégorie Athlète national, d’Alice Stan, finaliste pour l’Athlète interrégional et de Luis-Daniel Zokadagui, finaliste pour l’Athlète régional.

Sophie Marois et son frère William ont reçu la bourse Reconnaissance à l’élite. Miori Hénault et Jade McInnis se sont vu remettre la bourse Reconnaissance à l’élite pour le volet Jeux du Québec, qui ont eu lieu cet été à Shawinigan.

«Les athlètes sont contents et les bourses sont toujours bienvenues. Ça devient plus facile pour eux et leurs parents de continuer les entraînements et les compétitions», a commenté Sébastien Poulin.

Vers les Jeux du Canada

Les Jeux d’été du Canada auront lieu en 2013 à Sherbrooke et les nageurs du CASE se préparent à cet évènement. Les compétitions prennent donc une grande importance puisque les résultats positionneront les athlètes en vue de cet évènement.

La saison s’est amorcée par Invitation Halloween au centre Claude-Robillard à Montréal, les 27-28 octobre dernier. Une compétition sans finale qui a permis aux 36 athlètes participants de voir leur positionnement, explique Sébastien Poulin. «Quatre-vingt-dix records personnels ont été dépassés lors de cet évènement. Plusieurs nageurs ont diminué leur temps, c’est une bonne rentrée», ajoute-t-il. Cinq athlètes ont également réalisé de nouveaux standards.

Le Challenge de Blainville a eu lieu les 17 et 18 novembre derniers; aussi sans finale, cette rencontre aura servi aux nageurs de la catégorie provinciale pour voir où ils étaient rendus. Du 14 au 16 décembre, toute l’équipe sera à Gatineau pour clore la première partie de la saison. Les meilleurs temps seront retenus pour les compétitions nationales après Noël.

«Nous avons des nageurs prometteurs cette année et de nouveaux visages», a conclu l’entraîneur Sébastien Poulin.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top