- PUBLICITÉ -
Départ canon des Patriotes

Photo Yves Déry - S’il continue à parvenir à se rendre régulièrement sur les sentiers et que ses coéquipiers qui le suivent dans l’ordre des frappeurs se montrent opportunistes, vous pouvez parier que Francis Trottier se retrouvera à l’issue de la saison parmi les meneurs de la ligue au niveau des points marqués.

Départ canon des Patriotes

Un club sportif a beau compté sur de la stabilité au sein de son organisation, chaque début de saison comporte son lot d’incertitudes. Ainsi, même s’il se disait très satisfait du déroulement du camp d’entraînement, l’entraîneur-chef des Patriotes de Saint-Eustache, Charles St-Laurent, trépignait d’impatience à l’idée de voir comment ses protégés réagiraient lors des premiers matchs du calendrier régulier.

Ses éléments n’ont pas tardé à montrer de quel bois ils se chauffaient. Accueillant les Olympiques de Drummondville, dimanche soir dernier, dès leur premier tour au bâton, les locaux se sont inscrits à la marque. En fin de deuxième, les Eustachois ont ajouté à leur avance en y allant d’une poussée de 5 points. Fait plutôt rare, Bruno Salicco, à l’aide d’un simple, a fait croiser le marbre à trois coéquipiers. En effet, à partir du premier coussin et avec deux retraits, le marchand de vitesse Francis Trottier est parvenu à battre le relais. Puis, en troisième, le toit est tombé sur la tête des visiteurs alors que les Patriotes ont tonné pour 11 points, rien de moins. Le nouveau venu Philippe Vigeant a notamment fait des flammèches avec un triple bon pour 3 points. Dans les circonstances, Alexandre Chalut n’a pas eu besoin de forcer la note pour mériter son premier gain de la saison. Dans un duel qui s’est finalement terminé après 4 manches et demie en raison d’un écart de 10 points et plus, les porte-couleurs eustachois ont finalement matraqué les Olympiques au compte de 17-1.

Des vétérans en grande forme

Impressionné par l’attitude et la tenue de ses vétérans durant le camp d’entraînement, Charles St-Laurent avait de quoi se montrer optimiste. Avec en tête Bruno Salicco et Simon Dugas, les doyens chez les Patriotes se sont empressés d’indiquer le chemin à suivre vers le succès. Après les succès de la veille, les joueurs des Patriotes se rendaient à Laval, lundi soir dernier, pour se mesurer aux Associés. Dès la manche initiale, les visiteurs ont affiché leurs couleurs en marquant 5 points. Après que Salicco ait produit le premier point à l’aide d’un double, Laurent Décary et Marc-Antoine Bissonnette ont enchaîné avec des simples bon pour un point chacun. Pendant que Salicco terminait la rencontre avec trois coups sûrs, Dugas a amassé deux coups sûrs et deux points produits.

Pendant ce temps, en cinq manches, Simon Lamontagne a bien espacé six coups sûrs et un but sur balles, en route vers son premier triomphe du calendrier régulier, alors que les Patriotes l’ont emporté 8-2.

Le temps d’en profiter

Après avoir reçu la visite des Orioles de Montréal, mercredi dernier, les Eustachois seront de nouveau en action au parc Clair Matin, ce dimanche soir (19 h 30), face aux Lions du Lac Saint-Louis. Trois jours plus tard, les Associés chercheront à venger leur échec du 14 mai dernier, alors qu’ils débarqueront en sol eustachois.

Le 27 mai prochain, les Patriotes disputeront la victoire aux Sherbrookois devant leurs partisans. Lors de cette journée, la Ligue junior AA de la Rive-Sud/Montréal en profitera pour honorer la mémoire de l’ancien célèbre numéro 8 des Expos, Gary Carter, en observant un moment de silence lors de toutes les parties prévues au programme.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top