- PUBLICITÉ -
Daniel Roby croit à une refonte de la formule des séries

Photo Pierre Latour - Parmi les nouveaux joueurs de talent qui devraient évoluer sur une base régulière avec les Patriotes en 2013, Marc-André Larose constitue l’un d’entre eux.

Daniel Roby croit à une refonte de la formule des séries

Baseball junior AA

Au moment d’écrire ces lignes, pendant que les nouveaux champions des séries éliminatoires dans la Ligue de baseball junior élite du Québec sont connus depuis 10 jours, les joueurs des Voltigeurs de Sainte-Thérèse et du ProGym de Sherbrooke se disputent toujours les grands honneurs, à l’occasion de la finale dans la Ligue junior AA Rive-Sud/Montréal.

Aux yeux du président du club des Patriotes de Saint-Eustache, Daniel Roby, c’est inconcevable que le calendrier des séries dans ce circuit s’étire sur une aussi longue période. «Ce n’est pas mêlant, avec le Brunch Méritas de la Ligue prévu pour le dimanche matin 14 octobre, il se peut que la finale ne soit même pas terminée, si la confrontation 4 de 7 devait se rendre à la limite et que dame Nature ne collabore pas comme prévu.»

Ainsi donc, lors de la prochaine réunion des gouverneurs, Roby proposera que l’on termine plutôt la saison régulière, soit au début du mois d’août, pour faire en sorte qu’au 30 septembre au plus tard, les séries éliminatoires soient terminées. Personnellement, il serait d’accord avec le fait qu’à l’issue du calendrier régulier, des équipes soient exclues des séries. Avec le retrait probable de l’équipe de Saint-Hyacinthe, à tout le moins pour la saison 2013, le circuit Rive-Sud/Montréal ne comptera plus que 12 clubs. Toujours selon Roby, il ne croit pas que la direction de la Ligue va se montrer favorable à écarter des équipes des séries éliminatoires.

Très fier de son organisation

Fondateur de la première heure des Patriotes en 2000, celui qui se retrouve toujours aux commandes de cette organisation ne cache pas sa fierté de voir, depuis 5 ans, la formation connaître du succès sur le terrain, année après année. «C’est d’autant plus impressionnant que l’équipe est parvenue à se maintenir dans le peloton de tête sur une aussi longue période, compte tenu que nous avons vu plusieurs joueurs de qualité clore leur stage junior», précise Daniel Roby.

La saison 2012 en a constitué une autre belle preuve alors que malgré la présence de plusieurs nouveaux éléments, les Patriotes ont tout de même réussi à décrocher plus de 20 victoires en 30 parties. En fait, au sein de l’état-major, on savait qu’on misait sur du talent, mais avec autant de nouveaux venus, comment la chimie prendrait relevait de l’inconnu.

De bon augure pour l’avenir

Pour la saison 2013, avec la perte de seulement deux vétérans en Simon Dugas et Jean-Martin Plasse, il faut s’attendre à ce que les Patriotes soient de nouveau très compétitifs. Par surcroît, à première vue, tous les lanceurs seront de retour. Comme la profondeur au monticule joue un rôle tellement important dans le succès d’une équipe au baseball, Daniel Roby n’est pas inquiet pour l’avenir du club eustachois, d’autant plus que d’excellents jeunes prospects se grefferont à la formation, et ce, dès la prochaine saison.

Pour ce qui est du successeur de Charles St-Laurent à la barre des Patriotes, Roby a confié qu’une annonce officielle devrait se concrétiser, au plus tard, au début décembre. Comme il est coutume au sein de l’organisation de regarder dans sa cour avant de penser à aller à l’extérieur, parions qu’Anthony Mignacca part avec une longueur d’avance.

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top