- PUBLICITÉ -
Course X-trême Surplus non‑voyants : Un succès de 24 000 $

La deuxième édition de la Course X-trême Surplus non‑voyants a permis d’amasser 24 000 $ pour la Fondation des Aveugles du Québec et deux organismes de la région.

Course X-trême Surplus non‑voyants : Un succès de 24 000 $

Pour faire suite à la Course X-trême Surplus non‑voyants qui a eu lieu le 29 septembre dernier, tous se sont rassemblés en début d’année 2014 au restaurant Le Jardin St‑Laurent pour fêter le succès de cette 2e édition, en remettant un chèque de 24 000 $ à la Fondation des Aveugles du Québec.

Ce montant a été amassé grâce aux participants de la course et a été offert à la Fondation des Aveugles du Québec qui a accepté de remettre 20 % du montant récolté à deux autres organismes pour les non‑voyants de la région.

Il s’agit du club de hockey de non‑voyants Les Hiboux de Deux-Montagnes, dont le porte-parole de la course, Guillaume Laforest, fait partie, et de l’ARLPHL (Association régionale de loisirs pour personnes handicapées des Laurentides) qui favorise l’intégration des personnes handicapées par la pratique d’activités et de sports adaptés dans les Laurentides.

Lors de la soirée, une plaque et un DVD ont été remis aux équipes participantes. Yves Ladouceur, du comité organisateur, a remercié tous les membres, les bénévoles et les commanditaires. Il a également commenté l’évènement: «Organiser des levées de fonds au cours de cette année économiquement difficile, à laquelle s’est ajoutée la terrible tragédie de Lac‑Mégantic, qui a occasionné un surplus important de demandes de fonds parmi les entreprises, était tout un défi à relever pour le comité organisateur. À cela s’est ajouté le terrible incendie qui a ravagé l’entreprise de notre fournisseur de voitures Recyclage Surplus.»

M. Ladouceur a souligné le caractère combatif du propriétaire Dany Boyer, qui malgré son épreuve, a réussi à trouver les voitures pour la course. «En fait, on s’est relevé les manches grâce à eux et leurs bénévoles», a spécifié M. Boyer en racontant comment le comité organisateur était venu le voir avec musique, nourriture et bonne humeur et ont entrepris de peindre les 11 voitures disponibles à ce moment. «Ils m’ont donné le courage de continuer et de trouver les autos nécessaires. Moi, j’ai perdu de l’argent, mais eux, ils ont perdu plus que ça», a‑t‑il ajouté en faisant référence aux participants non‑voyants.

En plus, s’est ajouté l’orage qui est survenu le 3 août dernier lors de la course et qui a obligé la remise au 29 septembre. Néanmoins, malgré toutes ces embûches, ce sont tout de même 28 voitures avec un conducteur non‑voyant et un copilote voyant qui ont pris le départ sur la piste à l’Autodrome Saint-Eustache.

Pendant la soirée, plusieurs sont venus à l’avant pour raconter leurs expériences, dont Johanne Ledoux, pilote de stock‑car, qui a mentionné qu’il s’agit d’une des plus belles courses de sa carrière. Elle a encouragé les gens à amasser les fonds et à vivre l’expérience.

«C’est une belle activité de financement et une chance pour les non‑voyants de conduire une voiture. C’est un cadeau du ciel, cette initiative. L’argent servira au service des loisirs, un gros merci!» a également mentionné Sarah Rouleau de la Fondation des Aveugles du Québec.

Le comité organisateur est satisfait de cette édition de la Course X-trême Surplus non‑voyants et se prépare pour une 3e édition qui aura lieu au courant de l’été 2014, et ce, en après‑midi tout comme cette année.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top