- PUBLICITÉ -
Coupe Dodge: Match ultime des Vikings contre les Forestiers

L’entraîneur-chef des Vikings de Saint-Eustache

Coupe Dodge: Match ultime des Vikings contre les Forestiers

Les Vikings de Saint-Eustache disputent ce samedi soir, à l’aréna Florian-Guindon, le deuxième match de la série quart de finale (série 2 de 3) de la Coupe Dodge les opposant aux Forestiers d’Amos.

Le match présenté à compter de 19 h 45 sur la glace 1 sera l’occasion pour les joueurs de l’entraîneur-chef Dave Thériault de niveler la série. Dans un match présenté en fin de semaine dernière à Amos, les Vikings ont perdu le premier match par la marque de 5‑4. Après avoir pris l’avance 2‑0 dans les douze premières minutes du premier engagement, les Vikings ont vu leurs opposants marquer trois buts d’affilée, portant la marque à 3‑2 pour les Forestiers après deux périodes. Saint-Eustache a repris une avance d’un but grâce à deux filets comptés dans les 6e et 18e minutes de jeu. Au cours d’un avantage numérique obtenu en toute fin de partie, les Forestiers ont toutefois nivelé à nouveau le pointage avec 16 secondes à jouer. Ils ont ensuite scellé l’issue du match en prolongation.

Le duel de samedi soir est un match sans retour pour les joueurs des Vikings de Saint-Eustache, qui seraient éliminés en cas de défaite. Si un troisième et ultime affrontement était nécessaire entre les deux équipes, il aurait lieu le samedi 15 mars prochain au Complexe sportif d’Amos, dès 16 h. «Nous avons un bon groupe de joueurs. Les gars veulent tous gagner. Nous allons donner le maximum», indique Dave Thériault.

Deux autres séries sont en cours dans le cadre de la Coupe Dodge, opposant d’un côté L’Intrépide de Gatineau aux Gaulois d’Antoine-Girouard et, de l’autre, les Élites de Jonquière aux Albatros du Collège Notre‑Dame.

Un bilan réaliste

Même si son équipe a été écartée des séries de fin de saison de la Ligue midget AAA, l’entraîneur Dave Thériault dresse tout de même un bilan positif de la saison 2013‑2014. «Ne pas faire les séries, c’est sûr que c’est décevant, mais il faut être honnête par rapport à nos attentes, surtout au niveau de l’offensive. Nous savions que nous nous battrions pour participer aux séries.»

Au chapitre des points positifs, Dave Thériault mentionne l’esprit d’équipe et l’effort fourni par les joueurs tout au long de la saison. Le travail effectué en première moitié de saison a donné de bons résultats, les Vikings réussissant à aligner plusieurs victoires à partir de la période des Fêtes. Les attaquants ont notamment été plus productifs au cours de la dernière portion du calendrier. «On a manqué un peu de temps. On a dû mettre plus d’emphase sur l’exécution, et je pense que cet investissement a porté fruit. Tout le monde a explosé en même temps. Nous avons par contre échappé quelques matchs, car il nous manquait des joueurs-clés», a expliqué l’entraîneur‑chef.

Dave Thériault s’attend à ce que les deux ou trois prochaines années soient plus difficiles pour l’équipe. «Par contre, on peut toujours être surpris lors des camps d’entraînement, et il y a certains joueurs de 17 ans qui peuvent revenir», précise‑t‑il, soulignant que le midget espoir, une des sources de joueurs pour son équipe, avait bien joué cette année.

En définitive et malgré un début de saison difficile, il dit avoir apprécié coacher le groupe de joueurs cette saison.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top