- PUBLICITÉ -
Connaissez-vous les Kangoo Jumps?

L’ancien athlète olympique et champion canadien des poids super-légers Moses James a récemment donné une séance d’essai au club Paravie de Glenda Esguerra.

Connaissez-vous les Kangoo Jumps?

Un accessoire de sport méconnu

Les chaussures-trampoline Kangoo Jumps ont de quoi faire tourner bien des têtes. L’entraîneuse personnelle Glenda Esguerra veut faire connaître cet accessoire de sport méconnu au Canada, mais populaire en Europe et aux États-Unis.

Il s’agit de chaussures ressemblant à des bottes de ski ou de patins à roues alignées, munies d’un arceau qui permet de sauter tout en minimisant l’impact sur les articulations. Lorsqu’on les enfile, on mesure environ 15 cm de plus.

Chaussé de Kangoo Jumps, on peut pratiquer une multitude d’activités tout en bénéficiant de ses avantages, souligne celle qui est la première instructrice formée pour s’en servir au Québec.

Contrairement au vélo stationnaire ou au tapis roulant, s’entraîner avec ses chaussures-trampoline amène un aspect ludique qui fera sourire quiconque en fera l’essai.

Pesant entre 2,5 et 3 livres chacune, elles permettent de travailler plusieurs muscles en même temps, dont les abdominaux, d’exercer son équilibre et d’améliorer son endurance. Tout ça en réduisant jusqu’à 80 % l’impact sur les articulations comme les chevilles, les genoux, les hanches, ainsi que le bas du dos. «La zumba est une façon de se tenir en forme qui est amusante, mais qui peut être difficile pour certaines personnes. Cette danse exercice peut causer des tensions aux articulations. Comme entraîneuse, je cherche des façons de rendre l’entraînement amusant parce que les exercices finissent par devenir ennuyants pour les gens», fait-elle savoir. Autre fait intéressant, son utilisation en entraînement permet de brûler entre 25 et 50 % plus de calories qu’en séance d’aérobie conventionnelle.

Les enfiler oblige l’utilisateur à adopter une bonne posture et à toujours être en mouvement pour rester en équilibre. «N’importe qui peut en faire, peu importe l’âge», affirme Mme Esguerra également distributrice exclusive au Québec des bottes Kangoo Jumps.

Les chaussures-trampoline offrent par ailleurs une plus grande stabilité que le patin à roues alignées, par exemple. La fondatrice du Défi Deux-Montagnes confie ne plus vouloir courir sans elles, tellement ses articulations se réjouissent de ces chaussures.

On peut donc les utiliser pour courir, jogger, jouer au basketball, sauter à la corde. On s’en sert également en séance d’aérobie, en entraînement de kick-boxing ou en camp de type militaire. Le Kangoo Jumps est une invention suisse qui sert notamment à certains physiothérapeutes dans la réadaptation de leurs patients à la suite d’une blessure.

L’ancien athlète olympique et champion canadien des poids super-légers Moses «Eagle» James a tenté de faire connaître ce produit en 2010 sans succès, bien qu’il en fasse encore la promotion aujourd’hui. «J’ai découvert ce produit lors d’un salon professionnel où j’ai fait la rencontre de Moses James. J’ai voulu en savoir plus. J’ai aimé le fait que ces chaussures permettent d’aller chercher les mêmes bénéfices que la pratique d’un autre sport tout en réduisant les tensions aux articulations», affirme la propriétaire du club Paravie, situé à Deux-Montagnes.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top