- PUBLICITÉ -
Connaissez-vous le pickleball?

Le pickleball se joue en double ou en simple, à l’aide d’une raquette semblable au racquetball et d’une balle de plastique trouée (comme au hockey cosom). Le filet a une hauteur semblable à celui d’un filet de tennis et le terrain a les mêmes dimensions qu’au badminton.

Connaissez-vous le pickleball?

Journée portes ouvertes à Saint-Eustache, le 5 septembre

Selon ses adeptes, le pickleball s’adresse à toute la population, de 7 à 87 ans.

Ce sport de raquette a été inventé dans les années 1960 dans l’État de Washington par le sénateur américain Joel Pritchard. Le pickleball est un mélange de tennis, par ses mouvements, de badminton, pour les dimensions du terrain, de tennis de table, pour la raquette à surface rigide, et de racquetball, pour la dimension de la raquette. Il se joue en double ou en simple, à l’intérieur comme à l’extérieur, sur une surface dure. Le filet a une hauteur semblable à celui d’un filet de tennis. La balle est en plastique trouée. Elle s’apparente aux balles utilisées pour le hockey cosom.

Comme pour la plupart des sports de raquette, le but du jeu est d’envoyer la balle dans l’aire de jeu de l’adversaire sans que ce dernier puisse vous la retourner. Le joueur ou l’équipe obtient un point lorsqu’il gagne un jeu alors qu’il était au service. Sinon, il y a un changement de service. Les parties ont 11 points, avec un minimum de 2 points de différence pour gagner. Question d’encadrer le temps de jeu, notamment pour les tournois, on peut limiter à 15, le nombre de points maximal pour déterminer un gagnant.

Un sport qui comporte de nombreux avantages

«Aux États-Unis et au Canada (Colombie-Britannique et Ontario), le pickleball est pratiqué par des milliers d’adeptes de tous âges tels que des gens de plus de 55 ans ainsi que des élèves de plusieurs écoles primaires et secondaires», selon la Fédération de pickleball du Québec. Selon Robert Lafrenière, promoteur du jeu à Saint-Eustache, et Marcel Lemieux, président de la Fédération, le pickleball comporte de nombreux avantages. «Il est beaucoup plus facile d’y jouer et ce sport est surtout moins exigeant pour les muscles et les articulations», disent-ils. En progression au Québec, mais surtout sur la Rive-Nord de Montréal, ce sport a fait son apparition à Mirabel. La saison 2012-2013 de pickleball d’intérieur s’amorce le 10 septembre au Complexe multisports de Saint-Eustache. Les plages horaires dédiées au pickleball sont le lundi et le mercredi, de 13 h à 15 h. On peut aussi se présenter à l’activité libre, le vendredi, de 13 h à 15 h.

Journée portes ouvertes

Une journée portes ouvertes aura lieu le mercredi 5 septembre, de 10 h à 15 h, au Complexe multisports de Saint-Eustache, pour ceux et celles qui voudraient tenter l’expérience. «Il y a encore de la place pour de nouveaux joueurs», précise M. Lafrenière. À cette occasion, tout l’équipement sera fourni gratuitement aux joueurs. Des activités du pickleball débutent aussi cette année à Oka et dans le secteur de Saint-Canut, à Mirabel. À long terme, à Saint-Eustache, M. Lafrenière espère atteindre une masse critique de joueurs pour être en mesure d’offrir des plages horaires en soirée. Pour l’instant, seuls les retraités et les personnes qui travaillent sur des horaires atypiques ont l’occasion de pratiquer ce sport.

On peut s’informer sur la Fédération et regarder des vidéos de démonstration en tapant le [www.pickleballquebec.com]. On peut aussi joindre MM. Lemieux et Lafrenière au 514-497-6743 ou au 438-868-8996 pour plus d’information.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top