- PUBLICITÉ -
Ça s’annonce mal pour les Patriotes!

(Pierre Latour) - Mercredi soir dernier, le numéro 7 des Patriotes, Alexandre Chalut, n’a pas été à son meilleur sur la butte.

Ça s’annonce mal pour les Patriotes!

Champions défendants des séries éliminatoires et détenteurs du meilleur dossier en saison régulière dans la Ligue junior AA Rive-Sud/Montréal, les joueurs du ProGym de Sherbrooke ne sont pas les derniers venus.

Ainsi, en se présentant au parc Clair-Matin, mercredi dernier, en avance 1-0 dans la série les opposant aux Patriotes de Saint-Eustache, les visiteurs n’ont pas fait l’erreur de prendre leurs rivaux à la légère.

Dès le début des hostilités, le premier frappeur du ProGym, Karl Grégoire, a donné le ton en y allant d’un coup filé, lui permettant d’atteindre le premier coussin. Un peu plus tard, Mathieu Boutin et Jean-Christophe Bergeron ont enchaîné avec un double aux dépens du partant des Patriotes, Alexandre Chalut. Avec cette poussée de 3 points, les Sherbrookois prenaient ainsi rapidement les devants dans cette rencontre. Grâce à leur vitesse et à la générosité de leurs opposants, qui ont mal paru en défense, les Patriotes ont réduit l’écart à deux points en fin de 1re manche. Puis, en fin de 3e, après que les visiteurs ont ajouté deux points à leur avance, Jean-Martin Plasse a frappé un double bon pour deux points.

Malheureusement, à leur retour au bâton, les Sherbrookois ont continué de faire mal paraître Alexandre Chalut en ajoutant trois autres points. Appelé en relève pour les Eustachois, Maxime Lambert a passablement bien lancé, mais le mal était déjà fait. Pour les vainqueurs qui l’ont finalement emporté 10-4, Mathieu Boutin a récolté quatre points produits.

C’est donc en déficit 0-2 dans cette série demi-finales que les Patriotes retournaient à Sherbrooke, jeudi dernier. Pour ce qui est du 4e match, il sera présenté ce soir en sol eustachois (19 h 30).

St-Laurent perd son pari

Pour ce premier match de cette série demi-finales opposant son équipe à celle du ProGym de Sherbrooke, Charles St-Laurent a causé une certaine surprise en déléguant au monticule Bruno-Pierre Marcil comme partant, plutôt qu’Alexandre Chalut. Faut croire que l’entraîneur-chef du club eustachois a décidé de miser sur son artilleur le plus «hot» depuis le début des séries éliminatoires, le préférant ainsi à celui qui, pourtant, a cumulé le plus de manches lancées en saison régulière. Par surcroît, 5 jours plus tôt, face aux puissants Cobras de Saint-Constant, Marcil avait lancé un match complet de toute beauté.

Sans être mauvais, Marcil a vu son vis-à-vis, Mathieu Allaire, lui voler la vedette. Ce dernier, en 6 manches de travail, a réussi à limiter l’attaque des Patriotes à un seul point, espaçant bien 6 coups sûrs et 3 buts sur balles. De plus, il a fait mordre la poussière à 7 frappeurs eustachois.

Pour lui faciliter la tâche, il a pu compter sur un soutien offensif supérieur à celui obtenu par Marcil. Pour un, Maxime Ruel, à l’aide d’un simple productif bon pour deux points, a brisé l’égalité de 1-1 en fin de 4e.

Dans ce triomphe inscrit finalement au compte de 6-1 par les Sherbrookois, Ruel a ajouté un 3e point produit à son crédit. À noter que le seul point des visiteurs a été marqué en début de 3e, alors que Simon Dugas, sur un optionnel, a permis à Francis Trottier de croiser le marbre, lui qui avait atteint les sentiers à l’aide d’un double.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top