- PUBLICITÉ -
Audrey Joly réalise son «»plus grand rêve

Nous reconnaissons les membres de la formation senior canadienne de natation artistique qui a participé aux derniers Jeux panaméricains, au Pérou. Elles ont remporté la médaille d’or. L’Eustachoise Audrey Joly y joue le rôle de «flyers».

Audrey Joly réalise son «plus grand rêve»

Médaillée d’or aux Jeux panaméricains de Lima

L’Eustachoise Audrey Joly, membre de l’équipe senior canadienne de natation artistique, est revenue dernièrement des Jeux panaméricains de Lima, au Pérou, où son équipe a monté sur la plus haute marche du podium. Cette médaille d’or est d’autant plus significative. Il s’agit ici d’un billet de qualification des Canadiennes pour les Jeux olympiques qui se tiendront à Tokyo, en sol asiatique, en 2020.

L’aventure de cette jeune formation a débuté en janvier de cette année, avec des entraînements soutenus. À noter que seulement deux de ses membres avaient participé aux derniers Panaméricains, il y a quatre ans.

«C’est assez tard pour débuter, si l’on compare notre cheminement à celui des équipes d’autres pays. Nous faisons partie d’un groupe fraîchement formé. Les autres s’entraînent ensemble depuis plusieurs années, en marge des Jeux» , mentionne Audrey Joly.

«Donc, à partir de janvier, nous avons construit nos routines avec l’aide de chorégraphes. Puis, nous avons participé à des Séries mondiales de natation artistique aux quatre coins du globe, afin de recevoir les commentaires de juges internationaux» , de dire l’Eustachoise, elle qui a vu beaucoup de pays, dont la Grèce, le Japon et la Chine, pour ne nommer que ceux-ci.

«Nous avons ensuite participé aux finales des Séries mondiales, à Budapest, en Hongrie, où nous avons remporté les honneurs et un beau montant d’argent, utiles pour la poursuite de notre grand objectif. On s’est ensuite dirigées vers les Championnats mondiaux, disputés en Corée du Sud.»

Les filles sont revenues en sol québécois, suite à ces Mondiaux, alors qu’elles n’avaient qu’une seule journée pour refaire leurs bagages et reprendre l’avion direction le Pérou et les Jeux panaméricains 2019!

Une expérience spéciale

Cette dernière a de grandes responsabilités sur l’équipe, alors qu’elle y remplit le rôle de «flyers» . Audrey Joly est l’athlète que l’on pousse dans les airs et qui effectue toutes les figures acrobatiques, dans le cadre des compétitions.

«J’en suis très fière! J’ai bien réussi à faire tous mes sauts en finale aux Jeux panaméricains, même avec la grande pression sur mes épaules!» , poursuit une jeune femme qui pratique ce sport depuis 13 ans, étant à sa deuxième année au sein de l’équipe senior. Elle a commencé à pratiquer cette passion à l’âge de 7 ans.

«En gagnant la médaille d’or, c’était un sentiment irréel. On dirait que je ne réalisais pas que nous avions vraiment gagné et que tous les efforts que j’ai mis dans le sport, depuis mon jeune âge, m’avaient vraiment permis de réaliser mon plus grand rêve!»

Cette dernière se sent privilégiée d’avoir pu partager cette expérience avec ses coéquipières, ainsi que plusieurs autres athlètes canadiennes d’autres sports. «Il s’agit d’un groupe bien soudé. D’avoir le support de ces personnes, cela fait vraiment la différence

Les activités, en natation artistique, reprennent d’ailleurs au mois de septembre, avec des qualifications. Audrey doit se reclasser dans cette équipe, n’étant pas totalement assurée de participer aux prochains Jeux olympiques. «Par la suite, en étant classées officiellement, nous allons participer à d’autres Séries mondiales afin de prendre de l’expérience en tant qu’équipe, et continuer à accumuler les victoires.»

«Nous avons un camp d’entraînement, au Japon, qui se tient avant les Jeux olympiques de 2020» , conclut la jeune femme de Saint-Eustache.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Voyage  forfait tout inclus avec Air Transat
- PUBLICITÉ -
Top