- PUBLICITÉ -
Au Japon: Mikaël Kingsbury remporte l’argent et l’or

Mikaël Kingsbury a grimpé sur la première marche du podium pour la quatrième fois cette saison en Coupe du monde des bosses en ski acrobatique.

Au Japon: Mikaël Kingsbury remporte l’argent et l’or

Mikaël Kingsbury s’est de nouveau distingué en fin de semaine en Coupe du monde des bosses en ski acrobatique alors qu’il a mérité à Tazawako au Japon, une médaille d’argent lors de l’épreuve en solo et une médaille d’or lors de l’épreuve en duel. Le Deux-montagnais compte quatre triomphes et sept podiums en huit compétitions depuis le début de la saison, et il est déjà assuré qu’il remportera un autre Globe de crystal.

Lors de la journée de samedi, Mikaël a commencé sa journée en finissant au premier rang lors des qualifications, puis au deuxième rang lors de la première finale. Parmi les six finalistes de la super finale, il devait donc être le cinquième bosseur à faire sa descente. Il a amassé 86,09 points, soit à seulement 5 centièmes du vainqueur, l’Américain Bradley Wilson. L’Australien Matt Graham a terminé au troisième échelon avec 83,05 points.

«Je suis vraiment content de toutes mes descentes, mais en super finale, je n’ai pas exactement fait la descente dont j’avais besoin. Je suis content, mais j’aurais pu en faire un peu plus, ce qui m’aurait permis de gagner», a d’abord déclaré Mikaël après la compétition.

«Dans l’ensemble, j’ai bien géré ma journée. Pour moi, cet événement était un des plus importants de la saison à gagner. L’an dernier, j’ai gagné les duels contre Philippe Marquis. Je vais essayer de prendre les choses à mon avantage et avoir une bonne journée, dimanche», a ajouté Kingsbury.

Duels

Mikael s’est effectivement bien repris le lendemain puisqu’il a remporté la 32e victoire de sa carrière en Coupe du monde lors de l’épreuve de bosses en parallèle. Kingsbury a défait l’Américain Thomas Rowley par la marque de 20-15 pour s’emparer du titre. Le Français Benjamin Cavet a terminé troisième après avoir battu Dmitriy Reiherd, du Kazakhstan, par la marque de 22-13.

Le bosseur québécois a aussi eu la chance de prendre sa revanche sur l’Américain Bradley Wilson, le seul à l’avoir devancé à la compétition individuelle du samedi. Mikaël a réussi à le battre lors d’un duel en quart-de-finale.

«Je suis vraiment content de retrouver la plus haute marche du podium. Ça n’a pas été facile pour moi. J’avais un tirage assez difficile aujourd’hui, mais ma deuxième place d’hier était un peu amère. Je voulais vraiment gagner. Je suis quand même content de n’importe quel podium, mais je suis heureux d’avoir rebondi et gagné les duels. Je voulais prouver que je ne porte pas le maillot jaune pour rien», a t-il confié.

«Le parcours posait bon nombre de défis et j’ai dû me mesurer à de redoutables adversaires en route vers la victoire. Mon niveau de confiance augmentait après chaque duel. Je suis satisfait de la façon dont j’ai relevé chacun des défis aujourd’hui et aussi, de savoir que je me suis vraisemblablement assuré du Globe de cristal.»

Sa place au sommet

Grâce à cette victoire, sa quatrième de la saison, le king des bosses a confirmé sa place au sommet du classement de la Coupe du monde de bosses même s’il reste toujours une épreuve au calendrier. Il trône en tête avec ses 605 points, devant l’Australien Matt Graham, qui affiche un total de 378 points.

Kingsbury domine aussi le classement général de la Coupe du monde de ski acrobatique. La dernière étape de la Coupe du monde de bosses aura lieu à Moscou, en Russie, samedi prochain.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top