- PUBLICITÉ -
Au Circuit ICAR : Maîtriser la conduite hivernale

Carl Nadeau et les instructeurs à ICAR vous attendent afin de mieux affronter la route l’hiver

Au Circuit ICAR : Maîtriser la conduite hivernale

Le complexe de sport motorisé de Mirabel ICAR offre une formation de conduite préventive hivernale. L’instructeur, pilote et animateur Carl Nadeau et le porte-parole Jacques Duval étaient heureux de lancer officiellement la saison le 9 janvier dernier.

Ce stage de conduite préventive de 2 h 30 s’adresse à tous et permet de mieux comprendre le comportement routier d’un véhicule dans des conditions hivernales et d’expérimenter les diverses techniques afin de mieux le contrôler.

Il comprend une partie théorique où l’on voit, par exemple, l’importance de regarder le plus loin possible et où l’on veut aller en toutes circonstances, le fonctionnement de l’adhérence des pneus ou la position optimale du conducteur.

Il y a également une partie pratique à l’extérieur qui inclut le freinage sur une surface glacée pour bien comprendre l’utilisation des freins ABS, le freinage sur le seuil ou les situations de sous-virage et survirage afin de ramener le véhicule dans sa trajectoire initiale. Tout est en place pour parvenir à la maîtrise du dérapage et du freinage nécessaire à la conduite en situation d’urgence. Un certificat de conduite préventive est également remis.

ICAR est reconnu pour son circuit multidisciplinaire avec des programmes ouverts à tous afin de conduire en sécurité comme la Drag, le stage de pilotage de voiture de rallye ou le Drift Park. «Tout ce qui sent le gaz, qui donne des émotions et permet de s’amuser, il y a même un volet hélicoptère. Tout cela permet de parfaire ses talents derrière le volant», a mentionné Carl Nadeau.

«J’ai été un des premiers à utiliser la piste à ICAR qui pense au développement du sport et apporte une importante contribution à la sécurité routière. Les gens qui viennent ici peuvent le faire en toute liberté et ne sont pas sur la route», a soutenu Jacques Duval.

Il a également ajouté: «Faire connaître l’aspect sécuritaire d’ICAR, ça enlève les conducteurs hardis sur la route. La formation de conduite hivernale permet de conduire de manière plus sécuritaire et d’être moins effrayé par les pièges de la route. On ne les voit pas tout le temps et c’est un atout d’être équipé pour y faire face.»

Certains suivent le cours de conduite préventive tous les ans pour se rafraîchir la mémoire. Dans cette situation, Carl Nadeau nous assure que les instructeurs adaptent les exercices selon le niveau d’expérience. «Notre objectif est de monter votre niveau de maîtrise, quel qu’il soit. De plus, si vous avez eu une mauvaise expérience, vous n’avez qu’à le dire pour qu’il vous montre ce qu’il faut faire et l’expérimenter pour éviter que ça se reproduise», a‑t‑il souligné.

Le stage de conduite préventive hivernale attire 63 % de femmes et les deux tiers des participants affirment ne pas savoir comment réagir en situation d’urgence. Ce qui fait dire aux responsables que cette formation contribue à l’amélioration de la sécurité routière en général.

Jacques Duval se questionne: «N’est‑ce pas inconcevable? L’obtention du permis de conduire ne devrait‑elle pas comprendre des aptitudes de conduite hivernale au Québec?» De là son intérêt à faire découvrir les écoles qui l’enseignent.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top