- PUBLICITÉ -
Joël Teasdale

Joël Teasdale s’est souvent retrouvé devant Émilien Boily au cours de la rencontre. Il a terminé le match avec un but et une passe. (Photo Sylvain Charest)

Victoire de 4-1: l’Armada n’accorde que 11 tirs

Quelques joueurs des Voltigeurs de Drummondville sont incommodés par la gastro depuis le début de la série, et disons que vendredi, certains ont dû attraper la grippe alors que l’Armada a complètement dominé la rencontre pour l’emporter 4-1 et prendre les devants 2-0 dans la série.

Le cerbère des Drummondvillois, Émilien Boily, a été sollicité de toutes parts dès le début de la rencontre, mais le gardien s’est montré alerte. Au cours des 20 premières minutes de jeu, il a reçu 15 rondelles pendant que son vis-à-vis, Samuel Montembeault, en recevait cinq fois moins. Malgré tout, après 20 minutes, le pointage était de 1-1.

«Il fallait garder notre style de jeu et contrôler le match, a lancé Joël Teasdale après la rencontre. On sait qu’il ne faut pas paniquer et qu’on va finir par marquer. Notre jeu défensif nous permet de ne pas paniquer dans ces moments-là.»

En tout et partout, les visiteurs ont dirigé un total de 11 lancers sur le filet de Montembeault tandis que les protégés de Joël Bouchard en obtenaient 36.

L’entraîneur a d’ailleurs louangé ses joueurs après la rencontre. «Les gars ont joué avec émotion et ils ont bien exécuté le plan de match, a-t-il lancé. Ce n’est qu’un match, il en reste deux autres à gagner. Il ne faut pas s’asseoir là-dessus.»

Du côté de Drummondville, Dominique Ducharme refuse de se servir de l’état de santé de ses ouailles comme excuse. «Ce sont des choses qui arrivent. On avait 20 joueurs dans la formation comme l’autre côté, a-t-il mentionné. L’adversité, il faut la surmonter. Je ne me cache pas que la journée de congé sera bénéfique par contre. »

Une défensive avare

Les Laurentiens ont envahi le territoire des Voltigeurs dès le début de la rencontre en obtenant les 13 premiers lancers au filet. Le premier des visiteurs est survenu à 14 :46.

C’est finalement un jeu parfait qui a mené au premier but de la rencontre en fin de premier tiers.

TJ Melancon a effectué un lancer de la pointe et Teasdale, qui était devant le filet, a pris possession de la rondelle. Au lieu de lancer rapidement, il s’est dirigé vers le coin pour remettre à Alex Barré-Boulet, qui aurait pu lancer, mais il a choisi d’envoyer la rondelle à Alexandre Alain, qui avait un filet complètement ouvert.

Vingt-trois secondes plus tard, l’égalité a été créée quand Pavel Koltygin a déjoué Montembeault à l’aide d’un tir précis. Nathan Hudgin était au préalable sorti du coin avec la rondelle. Il a convergé vers le filet avant de repérer Koltygin dans l’enclave.

La deuxième période a été sensiblement pareille, si ce n’est que les visiteurs ont obtenu le premier lancer de la période médiane. À 15 :33, Connor Bramwell a été laissé complètement seul devant le filet et il a déjoué Boily à l’aide d’une feinte droite-gauche.

Yvan Mongo est à l’origine de ce but alors que l’attaquant a contourné le filet à toute vitesse, entraînant avec lui deux défenseurs et libérant son coéquipier.

Cette fois, l’Armada a conservé son avance avant de retraiter au vestiaire.

Au troisième engagement, Teasdale et Pascal Corbeil ont assuré la victoire des leurs en mettant le match hors de portée des Voltigeurs.

La série se transporte maintenant à Drummondville où les formations croiseront le fer, dimanche et mercredi.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top