- PUBLICITÉ -
Armada, Wildcats, LHJMQ, hockey, Barré-Boulet

Alex Barré-Boulet (au centre) ne dérougit pas. Jeudi, il a marqué trois buts pour permettre à l’Armada de l’emporter 4-2. Il se retrouve au sommet des meilleurs pointeurs de la LHJMQ avec 50 points. (Photo Sylvain Charest)

Un tour du chapeau de Barré-Boulet propulse l’Armada

Alex Barré-Boulet a continué sur sa lancée, jeudi soir, enfilant trois buts pour ainsi paver la voie à une victoire de 4-2 de l’Armada aux dépens des Wildcats de Moncton. Blainville-Boisbriand s’installe donc en solo au premier rang de la LHJMQ.

La Flotte laurentienne n’a pas mis de temps à s’inscrire au pointage. Il n’y avait que 36 secondes d’écoulées quand Alex Barré-Boulet a fait scintiller la lumière rouge, réglant du même coup un dossier, soit celui d’obtenir un point pour un 20e match de suite, un record pour la formation laurentienne.

«C’est sûr que je sais que je suis sur une séquence de matchs avec au moins un point, mais j’essaie de ne pas y penser parce qu’au début de la saison, j’y pensais et ça ne fonctionnait pas», a humblement mentionné, après la rencontre, celui qui a atteint le plateau des 50 points.

Barré-Boulet était avec Alexandre Alain lors d’une descente à 2 contre 2 et il a choisi de tirer pour déjouer Mark Grametbauer sur le côté rapproché. Francis Leclerc a obtenu une passe.

Le numéro 19 a remis ça en fin d’engagement en redirigeant une passe de Michael Kemp entre les jambières de Grametbauer pour enfiler son deuxième du match et son 25e de la saison.

De l’autre côté de la patinoire, Francis Leclerc a eu à se signaler à deux reprises et chaque fois, la rondelle a semblé poursuivre son chemin avant d’être arrêtée une fois par Ryan DaSilva ou d’être déviée à côté du filet.

Même en désavantage numérique, la troupe de Joël Bouchard a causé des maux de tête à ses rivaux. Rémy Anglehart s’est tout d’abord faufilé entre les défenseurs avant d’embrayer en cinquième vitesse et déjouer Grametbauer à l’aide d’un revers.

Tir de pénalité

Deux minutes plus tard, l’Armada se retrouvait encore à cours d’un homme quand Alexandre Alain remettait le disque à Barré-Boulet qui, parti enchappée, s’est fait accrocher avant d’effectuer son lancer. On lui a donc octroyé un tir de pénalité.

Barré-Boulet n’allait pas rater pareille occasion de réussir son premier tour du chapeau en saison régulière dans l’uniforme noir et blanc. Son lancer du côté du bâton a complétement mystifié Grametbauer.

«On joue vraiment du bon hockey en équipe, a ajouté Barré-Boulet.  Sur mon deuxième but, c’est une belle passe de Kemp et sur mon tir de pénalité, c’est grâce à une belle passe d’Alain que j’ai pu partir en échappée.»

Parfait jusque là, Leclerc a finalement cédé après avoir blanchi l’adversaire pendant 99 minutes et six secondes. Anderson MacDonald s’est avancé au cercle de mise en jeu pour y aller d’un lancer des poignets qui a trompé la vigilance de Leclerc, qui a eu la vue obstruée sur le jeu.

L’Armada a bénéficié d’un avantage numérique de deux hommes en troisième période, mais elle n’a pas été en mesure d’accentuer l’écart.

Avec un peu plus de cinq minutes à faire, Jakob Pelletier a pris un troisième retour pour finalement ramener le pointage à 4-2, mais la défensive blainvillo-boisbrainnaise a par la suite fermé la porte.

Jeu blanc à Sherbrooke

Mardi, Francis Leclerc a signé son deuxième jeu blanc de la saison en repoussant les 31 lancers des joueurs du Phoenix de Sherbrooke.

Joël Teasdale avec deux buts, Alex Barré-Boulet et Alexandre Alain, avec un but chacun, ont été les marqueurs du côté de l’Armada.

Au cours du week-end, la Flotte laurentienne naviguera vers l’est de la province pour affronter les Saguenéens de Chicoutimi, samedi et le Drakkar de Baie-Comeau, dimanche.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top