- PUBLICITÉ -
Roy et Paquette-Bisson dans l’attente

Roy Et Paquette Bisson Dans L’attente

Roy Et Paquette Bisson Dans L’attente

Roy et Paquette-Bisson dans l’attente

Les joueurs de 20 ans chez l’Armada

En naviguant sur le site Internet de la LHJMQ, on peut voir que l’Armada compte cinq joueurs de 20 ans, mais la décision de l’organisation est bien arrêtée et ce sont Charlie Roy et Tobie Paquette-Bisson qui sont en attente de développements.

Ce sont donc Connor Bramwell, Alex Barré-Boulet et Alexandre Alain qui ont hérité des trois postes de 20 ans.

Jusqu’à cette semaine, les deux défenseurs de la région (Roy est de Boisbriand et Paquette-Bisson, de Rosemère) s’entraînaient avec la Flotte laurentienne, mais mardi, Joël Bouchard leur a demandé de demeurer à l’écart.

Ils continuent de s’entraîner en gymnase et d’avoir des heures de glace avec l’entraîneur des défenseurs Jean-François Fortin, mais lors des entraînements de l’Armada, ils ne sont plus sur la glace.

Ils ont été présentés à la foule à la Place Rosemère, mais ils ne seront pas là lors des cérémonies d’ouverture, bien qu’ils seront sûrement dans l’édifice.

«Roy et Paquette-Bisson méritent de jouer dans cette ligue et ils peuvent être des joueurs d’impact pour une équipe. On tente tout ce qu’on peut pour les accommoder et leur permettre de jouer du hockey de haut niveau» , a lancé Joël Bouchard.

Le président, directeur-gérant et entraîneur ne cache pas qu’il a eu des discussions avec des équipes de la ligue de l’Ontario et que depuis cette semaine, des équipes de la LHJMQ l’ont contacté pour s’informer à leur sujet.

«Ça n’a pas abouti cette semaine, mais les discussions vont se poursuivre, a-t-il ajouté. Les équipes veulent évaluer leurs joueurs de 20 ans, mais aussi attendre de voir ce qui va se passer avec les joueurs qui sont à des camps professionnels. Nous sommes seulement en septembre.»

Il y a quelques années, l’Armada avait conservé quatre joueurs de 20 ans et on avait fait alterner leur présence dans la formation (Marcus Hinds et Nikita Jevpalovs). Finalement, Hinds s’est blessé et il a été échangé.

«Ce ne fut pas une belle expérience, a admis Bouchard. Ce n’était pas sain comme situation. Nous avons appris de cette erreur.»

Des moments difficiles

Les deux vétérans admettent que ce ne sont pas des moments faciles, mais le fait de pouvoir le vivre à deux aide à mieux avaler la pilule.

«C’est difficile pour le moral, a lancé Paquette-Bisson. Ce n’est pas facile de voir tout le monde commencer leur saison et d’être en mode attente. J’ai hâte d’être fixé.»

Paquette-Bisson a eu des bons mots pour l’organisation. «Ils ont été bien corrects avec nous dans la situation, a-t-il poursuivi. Tout le personnel nous traite comme si on était des leurs. Maintenant, j’ai hâte de voir où je vais me retrouver.»

Pour Charlie Roy, qui a passé toute sa carrière junior à Boisbriand, dans sa ville natale, c’est le temps de vivre une nouvelle expérience.

«C’est la première fois de ma vie que je vais quitter la maison pour aller joueur au hockey. C’est une nouvelle expérience pour moi, a-t-il mentionné. Tout ce que je peux faire en ce moment c’est me tenir en forme pour être prêt quand une équipe fera appel à mes services.»

En plus des entraînements sur et hors glace, les deux poursuivent leurs études.

 

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Gagnez 1000$ en cartes-cadeaux, gracieuseté de Hamster Espace Papier

Gagnez 3000$ en forfait Mariage
- PUBLICITÉ -
Top