- PUBLICITÉ -
Sc 17 10 27 2226

Joël Teasdale a réussi le but gagnant en prenant le retour du lancer d’Alexander Katerinakis en fin de première période. (Photo Sylvain Charest)

Premier jeu blanc de la saison pour l’Armada

L’Armada a profité des retours dans l’alignement des défenseurs Pascal Corbeil et Aleksi Anttalainen pour défaire une des révélations de la LHJMQ depuis le début de la saison, les Voltigeurs de Drummondville, par la marque de 2-0.
Malgré les retours de ces deux arrières, Joël Bouchard a choisi de garder dans la formation l’arrière de 20 ans Tobie Paquette-Bisson, laissant donc de côté trois jeunes défenseurs de côté.
«C’est sûr que de revoir ces deux défenseurs dans l’alignement ça permet de stabiliser le jeu et la présence de Paquette-Bisson calme un peu tous les joueurs sur glace», a mentionné un Joël Bouchard content du travail de ses ouailles.
«C’est toute une équipe de hockey de l’autre côté, ils ont marqué beaucoup de buts depuis le début de la saison. Nos anciens (Yvan Mongo et Morgan Adams-Moisan) les aident beaucoup. Ils ont fait un excellent travail au cours des deux dernières saisons pour rebâtir cette équipe», a-t-il louangé.
Les Voltigeurs flirtaient avec la tête du classement général avant le début de cette rencontre de 21 points, soit autant que les Huskies de Rouyn-Noranda, mais avec un match de plus de disputer.
Un blanchissage de Leclerc
Auteur de quatre jeux blancs la saison dernière, Francis Leclerc a repoussé 21 rondelles pour signer son premier blanchissage de la saison.
Si les joueurs ont bien joué devant lui pour conserver ce 0 au cadran, l’homme aux grosses jambières de la Flotte laurentienne a été fumant en deux occasions au troisièmes tiers, soit contre Nicolas Guay et Dawson Mercer, qui aurait bien aimé fêté son 16e anniversaire de naissance avec un but.
Un but pour le retour de Corbeil
Après avoir obtenu quelques chances de marquer en première période sans qu’Olivier Rodrigue ne cède, l’Armada a finalement ouvert la marque en fin de premier vingt.
Luke Henman a repéré Alexander Katerinakis dans l’enclave qui a effectué un 180 degrés pour lancer en direction de Rodrige. Joël Teasdale était bien placé devant le filet des visiteurs pour prendre le retour et lancer l’Armada en avance.
Pascal Corbeil a fêté son retour en touchant la cible au milieu de la période médiane. Le numéro 55 s’est amené dans l’enclave pour accepter une passe d’Alex Barré-Boulet pour faire mouche.
«Ça fait du bien de revenir au jeu, a lancé Corbeil. C’est difficile de regarder ses coéquipiers du haut des gradins et de se sentir impuissant. Je me sentais bien ce soir (vendredi), j’ai travaillé fort pendant ma convalescence. J’ai fait de bons jeux offensivement et également en défensive.»
Les Laurentiens seront de retour au Centre d’excellence Sports Rousseau, samedi 16 h, pour recevoir la visite des Saguenéens de Chicoutimi.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top