- PUBLICITÉ -

L’opportunisme mène l’Armada à la victoire

L’Armada a pris les devants 1-0 dans la série 4 de 7 qui l’oppose au Titan d’Acadie-Bathurst. Après avoir accordé le premier but, la troupe laurentienne a enfilé quatre buts en cinq lancers pour finalement l’emporter 6-2.

«Je suis content du professionnalisme dont les gars ont fait preuve parce que ce n’est pas évident de prendre les devants comme ça tôt dans un match, a lancé Joël Bouchard. Des fois, on se dit que ça va être assez, mais les gars ont bien réagi et ils ont continué à travailler.»

Dans l’autre vestiaire, le pilote Mario Pouliot n’a pas cherché les raisons de la défaite trop longtemps. «C’est simple, a-t-il indiqué. Il faut gagner les batailles à un contre un. Quand tu n’as pas la rondelle, tu ne peux pas créer des choses offensivement. En troisième, on a travaillé, mais on a mal travaillé en courant partout.»

Film du match

Ce sont les hommes de Mario Pouliot qui ont ouvert le pointage en profitant de l’indiscipline de Pierre-Luc Dubois, chassé pour un geste commis après le coup de sifflet. Le Titan s’est bien installé dans le territoire des Laurentiens pour finalement marquer avec cinq secondes à faire à l’avantage numérique.

Vladimir Kuznetsov a redirigé le tir passe de Zachary Malatesta. Ce but semble avoir fouetté la troupe de Joël Bouchard, qui a répondu par la bouche de ses canons en enfilant quatre buts sur cinq tirs.

Miguel Picard a fait mouche en prenant le retour de la bande après un dégagement de Tobie Paquette-Bisson. C’était 16 secondes après le but d’Acadie-Bathurst.

Moins d’une minute plus tard, Yvan Mongo sautait sur le retour de lancer d’Alexandre Alain pour donner l’avance aux siens. Dubois s’était au préalable servi de son physique pour contrôler le disque et alimenter Alain.

Ces deux buts ont eu pour effet de chasser le gardien partant des Néo-Brunswickois, Anthony Dumont-Bouchard. Reilly Pickard a été appelé en relève, mais le résultat fut similaire.

Le premier tir est venu quatre minutes après son entrée dans le match et il s’est retrouvé derrière lui. Alain a effectué toute une besogne derrière le filet du Titan pour sortir de cette situation avec la rondelle.

Il s’est présenté devant le filet, mais au lieu d’y aller d’un lancer, il a opté pour une passe à Alex Barré-Boulet qui a marqué grâce à un tir sur réception.

Joël Teasdale a marqué le quatrième but de la Flotte laurentienne sur un cinquième lancer. Barré-Boulet a bien tricoté avant de remettre à Teasdale qui a secoué les cordages.

La période médiane a été chaudement disputée et même si aucun but n’a été marqué, les spectateurs qui ont daigné se déplacer ont eu quelque chose à se mettre sous la dent, alors que les belles pièces de jeu se sont succédé, mais chaque fois les cerbères veillaient au grain.

En début de troisième, une mauvaise sortie de Pickard a permis à Mongo de marquer son deuxième but du match. Le gardien du Titan s’est avancé en haut des cercles de mise en jeu et il a tenté une passe, mais Mongo a intercepté le disque pour ensuite lancer dans une cage déserte.

Pour la première fois des séries, Montembeault a accordé un deuxième but dans un match quand Jeffrey Truchon-Viel a fait dévier le tir de Malatesta entre les jambières du numéro 33 du noir et blanc.

En fin de match, alors que Pouliot avait retiré son gardien. Dubois a exercé de la pression sur Malatesta à la ligne bleue du Titan, si bien que la rondelle s’est retrouvée dans le filet.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top