- PUBLICITÉ -
Sc 2018 04 06 7788

Les Wildcats ont offert du bon hockey, mais ce ne fut pas suffisant pour résister à l'Armada. (Crédit photo: Sylvain Charest)

Les Wildcats s’inclinent contre l’Armada

L'Armada de Blainville-Boisbriand a inscrit trois buts en deuxième période, vendredi dernier, en route vers un gain de 6 à 1, pour ainsi prendre les devants 1-0 dans sa série quarts-de-finale contre les Wildcats de Moncton.

Thomas Éthier, Luke Henman et Alex Barré-Boulet ont fait bouger les cordages en deuxième période, donnant un coussin de quatre buts à l’Armada.

Barré-Boulet a été le seul à marquer en avantage numérique au cours de la rencontre. Ça n’a pas été une mince tâche en première période. La troupe de Joël Bouchard a été incapable de convertir trois jeux de puissance en lever de rideau.

«Grametbauer a fait de très beaux arrêts, a reconnu Luke Henman. Nous n’avons pas baissé les bras pour autant. Nous avons eu le meilleur jeu de puissance de la ligue cette année. Nous savions que si on continuait à travailler fort, les choses allaient se placer. »

Au total, l’équipe laurentienne a bénéficié de sept jeux de puissance au cours du match, ce qui n’a pas fait plaisir à l’entraîneur-chef des Wildcats, Darren Rumble :

«Nous ne pouvons pas nous permettre d’être si souvent en punition. Nous allons en discuter. Certaines pénalités étaient nécessaires, mais nous en avons reçu d’autres parce que nous étions derrière eux. Nous devons être plus intelligents sur la glace.»

Pour entamer le dernier tiers, Darren Rumble, a envoyé Matthew Waite dans la mêlée en remplacement de Mark Grametbauer. Ce dernier a reçu la clémence de son entraîneur en raison de la quantité de rencontres amorcées au cours de la saison.

Drake Batherson a été le seul à avoir raison de Waite alors qu’il a passé Jonathan Aspirot dans l’aspirateur pour déjouer du revers le gardien substitut de Moncton.

Petit moment de réjouissance

Les Wildcats ont effectué efficacement leur travail avec un homme en moins et ils en ont profité par la suite. Alexander Khovanov a touché le poteau à la droite d’Emile Samson et Adam Capannelli a bondi sur le retour pour procurer les devants 1-0 en milieu de première période aux Wildcats. Par la suite, la formation néo-brunswickoise a eu des difficultés à rester dans la joute.

«Nous sommes sortis avec force et le fait de donner le premier but ne nous a pas affectés, clamait Joël Bouchard. Les gars sont venus pour jouer et on a rebondi dès  la présence suivante. J’ai beaucoup aimé l’attitude des joueurs. On a senti qu’ils étaient alertes. »

Quelques instants plus tard, Alexander Katerinakis est parti en échappée. Son retour de lancer a été poussé derrière Mark Grametbauer par Jakob Pelletier, pour faire 1-1. Avec 25 secondes à écouler au cadran dans le premier engagement, Alex Barré-Boulet interceptait Aspirot et portait la marque à 2-1 en faveur de la Flotte.

«Les pénalités ont été nuisibles pour nous, mais nous les avons écoulées et nous avons même pris les devants, précisait le défenseur des Wildcats, Nicholas Welsh. Mais quand ils ont pris les devants 2-1, on s’est senti plus lourds et nous avons arrêté de travailler. »

Drake Batherson a ajouté à l’avance des siens lors du dernier tiers. Il a fait parler ses poings quelques instants plus tard. Alors que Dylan Seitz a été sur le dos de Barré-Boulet une bonne partie de la soirée, Batherson a mis fin à la récréation. L’espoir des Sénateurs a jeté les gants contre l’attaquant des Wildcats.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top