- PUBLICITÉ -
Après une série de victoires, l’inverse pour les Patriotes

Photo Yves Déry - Depuis le début de la saison 2012, Alexandre Chalut a été de loin le lanceur le plus utilisé chez les Patriotes.

Après une série de victoires, l’inverse pour les Patriotes

Baseball junior AA

Avec un calendrier chargé qui les attend d’ici les prochains jours, l’entraîneur-chef des Patriotes de Saint-Eustache, Charles St-Laurent, espère que ses joueurs retrouveront leur touche magique, eux qui, rappelons-le, avaient entrepris le calendrier régulier en signant 5 victoires d’affilée.

Or, depuis ce temps, les Eustachois traversent une mauvaise séquence. Ces ennuis ont commencé à se manifester lors du match contre le ProGym de Sherbrooke. En terrain ennemi, les porte-couleurs des Patriotes jouissaient d’une avance tard dans la rencontre lorsque des bévues d’exécution ont permis aux Sherbrookois de revenir de l’arrière, pour finalement l’emporter par la marque de 8-6.

Le lendemain, les Patriotes avaient de nouveau tout un test en se mesurant aux Cobras de Saint-Constant. Profitant du vent qui déferlait au parc Clair Matin à leur avantage pour frapper 3 circuits, les visiteurs ont pris rapidement une avance de 7-1. Avec une poussée de 5 points en fin de septième manche, les locaux ont cependant donné des sueurs froides aux Cobras, qui ont finalement résisté pour ainsi triompher au compte de 7-6.

Se sont ensuivies des défaites de 6-5 face à la nouvelle équipe de Pointe-aux-Trembles menée par un lanceur partant en grande forme, et de 5-4 contre les Orioles de Montréal. Face à ces rivaux montréalais, les protégés de Charles St-Laurent ont encore une fois été incapables de protéger leur avance.

Loin d’être dramatique

Même si les clubs de Sherbrooke, Saint-Constant et Sainte-Thérèse, en ne connaissant pas encore de période creuse, ont accentué l’écart avec les autres formations du circuit au classement, au sein de l’état-major des Patriotes, on est loin d’avoir pressé sur le bouton panique.

Avec plusieurs nouveaux éléments qui se sont greffés à l’équipe en 2012, pour le coach St-Laurent, cette première moitié de saison sert à bien évaluer tout son personnel. «Je suis encore loin d’avoir décidé de mes réguliers à toutes les positions. À mes yeux, l’important est de progresser et espérer offrir nos meilleures performances, aux moments opportuns.»

Fort heureux notamment des performances du vétéran Simon Dugas, lui qui présente une moyenne au bâton de ,435 aux dernières nouvelles, Charles St-Laurent apprécie aussi le rendement de Bruno Salicco (,333). Parmi les autres éléments qui connaissent beaucoup de succès en attaque, il y a la recrue François-Olivier Quevillon (,321), meneur au niveau des points produits chez les Patriotes avec 14, ainsi que Francis Trottier qui, comme premier frappeur avec sa moyenne de ,357, constitue une bougie d’allumage pour sa formation.

Au monticule, ce sont Alexandre Chalut et Simon Lamontagne qui ont été les plus utilisés jusqu’à présent. Pour un, malgré 19 coups sûrs et 9 buts sur balles alloués en 20 manches et deux tiers, Chalut (3,73) a tout de même réussi déjà à décrocher 2 gains en 3 décisions.

Soit dit en passant, on peut s’attendre à ce que tous les artilleurs soient employés d’ici les 10 prochains jours, 6 parties du calendrier régulier étant prévues à l’horaire, sans compter, le week-end prochain, la participation du club eustachois à un tournoi junior, à Jonquière.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top