- PUBLICITÉ -
Apports indéniables pour les Voltigeurs de Drummondville

Photo Pierre Latour - Pour un 2e match d’affilée, le gardien Louis-Philip Guindon et ses coéquipiers des Voltigeurs ont réussi à prendre la mesure de l’Armada, mercredi soir dernier, à Boisbriand.

Apports indéniables pour les Voltigeurs de Drummondville

Gauthier, Guindon et Vermette

Avant d’aboutir avec les Voltigeurs de Drummondville, Guillaume Gauthier, Gabriel Vermette et Louis-Philip Guindon ont emprunté des avenues différentes. Qu’à cela ne tienne, à leur façon, les trois hockeyeurs – respectivement de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Saint-Joseph-du-Lac et de Saint-Augustin – rendent de précieux services à l’équipe drummondvilloise depuis le début de la saison.

Le rendement offert du gardien recrue Louis-Philip Guindon a de quoi surprendre agréablement. Réclamé en 9e ronde en juin dernier, celui qui évoluait dans le réseau prep school pour le club du collège Ulysse en 2011-2012 n’a pas seulement réussi le tour de force de percer l’alignement des Voltigeurs, mais il a aussi obtenu de plus en plus la confiance de l’entraîneur-chef Mario Duhamel. D’ailleurs, il semble bien qu’il détient pour le moment une longueur d’avance sur le cerbère Domenic Graham à titre de cerbère numéro un. Avec déjà plus de 1 000 minutes passées devant le filet des siens, Guindon compte 11 gains en 17 décisions. De plus, il présente une moyenne de buts alloués de 3,26 et un pourcentage d’arrêts de ,875.

Mercredi soir dernier, au domicile de l’Armada, il s’est notamment surpassé en stoppant 37 des 39 tirs en sa direction, pour mériter ainsi la 1re étoile. À l’issue du match, le héros du jour avait, entre autres, ceci à raconter: «Honnêtement, je ne pensais pas avoir le filet autant avant Noël. Faut dire que lorsque l’occasion s’est présentée, je l’ai saisie. Je ne prends cependant rien pour acquis, continuant de trimer dur sur une base quotidienne.»

Pour ajouter à son conte de fées, lors du premier relevé des meilleurs espoirs de la LHJMQ en vue du repêchage 2013 de la Ligue nationale, à sa position, il apparaissait au 6e rang.

Guillaume Gauthier

L’an dernier, même s’il a mieux fait après que l’Océanic de Rimouski l’ait troqué aux Voltigeurs, Guillaume Gauthier a quand même dû se contenter d’une production offensive de 18 points en 56 parties. Malgré un lent début de saison 2012-2013, le Marthelacquois a repris du galon, au point d’avoir déjà réussi à dépasser son total de points de toute la dernière saison (19).

Seulement au cours du week-end dernier, l’attaquant des Voltigeurs y est allé d’une récolte de 5 points en deux rencontres. «Je produis davantage en attaque par les temps qui courent. Par contre, pour gagner davantage la confiance de mon entraîneur-chef (Mario Duhamel), je dois commettre moins d’erreurs sur le plan défensif», a-t-il précisé.

Gabriel Vermette

Obtenu durant la saison morte en provenance des Saguenéens de Chicoutimi, le vétéran défenseur Gabriel Vermette apporte beaucoup de stabilité et de leadership à la ligne bleue de son équipe. Il s’avère donc utile sur la glace comme à l’extérieur. Sans être l’arrière-garde le plus spectaculaire, Vermette n’en demeure pas moins un joueur efficace dans le feu de l’action. En plus, à 6 pieds et 1 pouce et 199 livres, il apporte une présence physique appréciée par l’état-major des Voltigeurs.

Plus vieux joueur de son équipe, lui qui célébrera son 21e anniversaire de naissance le 19 janvier prochain, il a amassé jusqu’à maintenant 8 points (3-5).

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top