- PUBLICITÉ -
Apogée de la saison du coureur François Saint-Onge

François Saint-Onge se mesurera aux meilleurs en Floride, le 14 novembre (aujourd'hui).

Apogée de la saison du coureur François Saint-Onge

À Clearwater, ce 14 novembre

À lire nos pages, vous savez déjà qu’existe dans notre région un groupe de coureurs amateurs sérieux qui participent à différents marathons tels ceux de Québec, Montréal, Boston et New York pour ne nommer que les plus importants. Ce sont les Gilles Gosselin, Sylvain Landry Alain Boulianne, Daniel Bissonnette et le dernier, mais non le moindre, François Saint-Onge, qui ajoutent aux demi-marathons et marathons, les difficiles épreuves de demi-triathlon (Ironman 70,3 chez nos voisins du Sud) et triathlon.

On peut dire de la saison 2009 de François Saint-Onge qu’elle a été bien remplie. Je vous fais grâce des positions au classement qui sont souvent sans grande signification, mais sachez que notre résidant de Deux-Montagnes a terminé le demi-marathon de Montréal en 1:26 en avril, le Marathon d’Ottawa en 3:05 le mois suivant et le Mooseman 70,3 de Newfound Lake dans le New Hampshire en juin en 4:45. En juillet, il participait au Ford Ironman USA à Lake Placid et il terminait l’épreuve en 10:53. Finalement, en septembre dernier, il a complété le Iron Muskoka 70,3 en Ontario en 4:59, ce qui lui a valu une qualification pour le Foster Grant Ironman World Championship qui aura lieu à Clearwater en Floride, le 14 novembre prochain.

Pour ceux qui se posent la question, le Ironman 70,3 représente trois épreuves de 1,2 mile de nage, 56 miles de vélo et 13,1 de course à pied pour un total de 70,3 miles. Chez nous vous aurez compris que le tout en mesure métrique représente 1,9 kilomètre à la nage, 90,1 kilomètres à vélo et 21,1 kilomètres à la course à pied. Vous aurez aussi compris que le 10:53 que François Saint-Onge a mis pour compléter l’épreuve de Lake Placid représentait un triathlon complet, soit le double des chiffres que vous venez de lire. De telles performances à l’aube de ses 40 ans nous laissent facilement entrevoir toute la détermination requise pour y parvenir et nous nous joignons à sa famille et ses amis pour lui souhaiter la meilleure des chances à Clearwater en novembre.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top