- PUBLICITÉ -

Photo Nicolas T. Parent – Lors de son passage à Boisbriand, au mois d’octobre dernier, face à l’Armada, l’Eustachois, Alexis Lafrenière avait termine la partie avec une aide vu son équipe s’incliner 5-3.

Alexis Lafrenière devrait se retrouver avec les Rangers de New-York

Rien n’est encore tout à fait officiel, mais, à moins d’une véritable crampe au cerveau du directeur général Jeff Gorton et de son état-major, c’est avec les Rangers de New-York qu’Alexis Lafrenière, de Saint-Eustache, amorcera fort vraisemblablement sa carrière dans la Ligue nationale de hockey (LNH) lorsque la saison 2020-2021 s’amorcera, en décembre ou janvier prochain.

Rien n’est encore tout à fait officiel, mais, à moins d’une véritable crampe au cerveau du directeur général Jeff Gorton et de son état-major, c’est avec les Rangers de New-York qu’Alexis Lafrenière, de Saint-Eustache, amorcera fort vraisemblablement sa carrière dans la Ligue nationale de hockey (LNH) lorsque la saison 2020-2021 débutera, en décembre ou janvier prochain.

Les huit équipes éliminées à la suite du tour de qualification pour les séries éliminatoires de la LNH, à savoir les Oilers d’Edmonton, les Panthers de la Floride, le Wild de Minnesota, les Predators de Nashville, les Penguins de Pittsburgh, les Jets de Winnipeg, les Maple Leafs de Toronto et, bien sûr, les Rangers de New-York avaient toutes une chance égale, soit 12,5 %, de remporter ce tout premier choix lors d’une loterie tout à fait inusitée.

Et c’est l’équipe new-yorkaise qui, au final, a gagné, lundi, la mise qui lui donnera le droit de choisir en tout premier lors du repêchage annuel de la LNH qui devait normalement avoir lieu le 26 juin dernier dernier au Centre Bell, à Montréal. Le tout, on le sait, a finalement été reporté en raison de la pandémie de la COVID-19.

L’encan doit maintenant se dérouler de façon virtuelle au terme des présentes séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Si rien ne change d’ici là, le repêchage est prévu pour le 9 octobre, soit deux jours avant l’anniversaire de naissance de Lafrenière qui célèbrera à ce moment ses 19 ans.

Pour le natif de Saint-Eustache, considéré depuis quelques années comme étant le meilleur espoir en vue de ce repêchage 2020, c’est donc un pas important qui vient d’être franchi.

«C’est sûr que cela a été une très longue attente, Je suis vraiment content d’avoir passé ces moments avec mes amis et ma famille. C’est une bonne nouvelle; New-York est une très bonne équipe de hockey, avec Panarin et de jeunes joueurs, et c’est vraiment une très belle ville», a commenté l’ailier gauche au réseau TVA Sports, immédiatement après cette loterie.

Un palmarès éloquent

Au cours de sa saison écourtée au sein de la Ligue de hockey junior majeure du Québec (LHJMQ), l’ancien porte-couleur des Vikings de Saint-Eustache en 2016-2017 a terminé en tête des compteurs avec 112 points (35 buts et 77 aides) en 52 matchs avec l’Océanic de Rimouski. En trois saisons dans le Bas-Saint-Laurent, il a cumulé 297 points (114 buts et 183 aides) en 173 matchs, en plus d’en ajouter 30 en séries éliminatoires.

Il revendique aussi 10 points en cinq matchs au dernier Championnat mondial junior, permettant au Canada de remporter la médaille d’or. Il a d’ailleurs été nommé le joueur par excellence à l’Issue de ce tournoi. Il a été sacré une deuxième année de suite joueur de la saison de la Ligue canadienne de hockey, sans compter les nombreux honneurs reçus lors de son séjour au sein de la LHJMQ.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top